Désirs et Voluptés à l’Epoque Victorienne

Il n’y a pas qu’en lisant qu’on peut s’abîmer les yeux, mais aussi en admirant des tableaux, et l’exposition « Désirs et Voluptés à l’Epoque Victorienne » est parfaite pour cela.
Le Musée Jacquemart-André ne fait pas partie des musées les plus connus de Paris et pourtant c’est un vrai petit bijou, tant au niveau architectural que pour sa décoration, à visiter absolument, et si possible avant le 20 Janvier, date à laquelle s’arrêtera cette exposition.
desirs volupte

J’aime beaucoup les préraphaélites, et les oeuvres présentées, issue de la collection privée de Perez Simon, sont extrêmement rares et peintes par des artistes qui, à l’exception de Rossetti, Tadema ou Burne-Jones, sont peu connus en France.

Toutes les peintures mettent en valeur la beauté, surtout féminine, et sont inspirées par l’esthétique de l’Antiquité, les histoires bibliques et les oeuvres médiévales.

A noter, car cela devient de plus en plus rare, que l’on peut prendre des photos de l’exposition, et même si je ne suis pas de nature consumériste, j’ai été impressionnée par la boutique du musée, regorgeant de très beaux produits d’inspiration anglaise.
Quelques photographies prises lors de l’exposition, pour vous donner envie:

6 commentaires sur “Désirs et Voluptés à l’Epoque Victorienne

  1. c'est drôle parce que je vais à Paris samedi et j'avais prévu de la voir. Et puis, ça fait quelques jours que je me demande si finalement, ça en vaut vraiment la peine. Donc, c'est sûr, j'y vais alors. C'est un signe que tu fasses ton billet maintenant.

  2. surtout que j'y suis allée le 1er Novembre…! tu me diras ce que tu en penses.
    c'est vraiment une belle expo, et le musée en lui-même est très joli… par contre, attention à la boutique, juste avant Noël, ça peut faire très très mal au porte-monnaie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *