Préférer l’hiver – Aurélie Jeannin

Autre premier roman publié dans la nouvelle collection Traversée d’HarperCollins avec « La Science de l’Esquive » de Nicolas Maleski, « Préférer l’Hiver » d’Aurélie Jeannin.

Deux femmes, la mère et la fille,  vivent recluses dans une cabane, au fond des bois, alors que l’hiver approche. J’ai forcément pensé à « Dans la Forêt » de Jean Hegland, qui mettait en scène le huis clos de deux sœurs, et je me suis demandé si nous étions dans un récit post-apocalyptique, mais l’apocalypse est ici personnelle. Toutes deux ont perdu un fils, et se sont retirées de la société.

Le sujet n’est ici pas vraiment la vie dans la nature, les deux femmes passant beaucoup de temps à l’intérieur, et les contraintes sont plutôt le manque d’argent et le manque d’essence pour aller s’approvisionner en ville. Le récit est très introspectif, il y a peu de dialogues entre les deux femmes, et finalement assez peu d’actions, même si les deux femmes vivent un nouveau drame qui va fortement les ébranler.

C’est un texte sombre, très sobre voire même aride. On sait finalement peu de choses sur ces deux femmes unies par le sang et leur douleur, même pas leur nom. Il y a peu de lumière, peu d’espoir dans ce livre, à part peut-être le réconfort apporté par la littérature.

Mais « Préférer l’Hiver » est un beau récit, bien écrit, où règne une ambiance particulière vraiment réussie. Un premier roman qui se distingue et qui donne envie de retrouver Aurélie Jeannin pour un prochain ouvrage.

Publié en Janvier 2020 chez HarperCollins, 240 pages.

16e lecture de la Rentrée Littéraire de Janvier 2020.

2 commentaires sur “Préférer l’hiver – Aurélie Jeannin

Répondre à noukette Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *