Surface – Olivier Norek

Cela faisait longtemps que j’avais envie de découvrir Olivier Norek, et Surface est donc le premier roman que je lis de cet auteur.

Le capitaine Noémie Chastain est gravement blessée au visage lors d’une intervention. Lorsqu’elle sort de convalescence, défigurée par des cicatrices, elle comprend que son compagnon l’a quittée et que sa hiérarchie ne souhaite pas la réintégrer dans sa brigade : on lui propose à la place d’effectuer une mission dans un commissariat de campagne dans l’Aveyron.

Peu de temps après son arrivée, la tranquillité de la petite bourgade est chahutée par la découverte d’un fût remonté à la surface du lac : celui-ci contient les restes d’un enfant. Noémie apprend alors que trois enfants de la commune avaient disparu il y a 25 ans...

Le style n’est pas littéraire mais le récit, basé sur un « cold case », est efficace. L’intrigue est relativement classique, mais tire son épingle du jeu. Son originalité repose en effet sur deux éléments : le personnage de Noémie Chastain, passée de l’île de France au terroir, et qui doit faire face à un traumatisme physique, amoureux et professionnel ; et l’histoire du village englouti par les eaux, et qui finit par révéler ses secrets (un peu comme dans « Un Pied au Paradis » !)

Vu les échos que j’avais eus sur l’oeuvre d’Olivier Norek, je m’attendais à plus noir et plus trépidant, mais je dois avouer que je ne me suis pas ennuyée durant la lecture de « Surface »: les rebondissements sont nombreux, et le dénouement est inattendu. C’est donc un polar qui remplit ses objectifs et qui donne envie de découvrir d’autres livres de cet auteur, peut-être dans un registre plus urbain.

Publié en Avril 2019 chez Michel Lafon, disponible en poche chez Pocket, 424 pages.

10 commentaires sur “Surface – Olivier Norek

  1. Je peux te conseiller les précédents livres d’Olivier Norek avec sa trilogie de Victor Coste : des policiers très « urbains » : « Code 93 », « Surtensions » et « Territoires ».
    Sur un autre thème, à savoir la jungle de Calais, tu peux lire « Entre deux mondes ». « Surface » sera l’une de mes prochaines lectures et j’attendais sa sortie en poche.

    1. en fait j’avais entendu beaucoup de bien de sa trilogie, et je m’attendais à être ultra enthousiaste! or celui-ci est un bon polar mais qui reste de facture classique donc forcément un brin de déception par rapport à de grandes attentes.

  2. C’est marrant que tu aies commencé par celui-là…et pas par sa trilogie, plus « noir urbain » !
    Tu aurais même sans doute plus apprécié « Entre deux mondes », très social ;o) (et le meilleur selon moi)

Répondre à Eva Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *