Dernière semaine pour aller voir l’exposition Chtchoukine à la Fondation Vuitton

affiche chtchoukine

Difficile de passer à côté de l’exposition Chtchoukine à la fondation Vuitton, « Icônes de l’Art Moderne », qui semble être L’EXPO du moment, à ne pas rater! Et effectivement, c’est mérité… C’est vraiment l’exposition qui ravira tout amateur de peinture (si vous restez insensible à la peinture, par contre, ne vous déplacez pas, car vous allez trouver le temps long!) tant la collection présentée est riche et variée

Puisque l’événement est très couru, et qu’en plus c’est la dernière semaine (l’expo s’arrête le 5 mars), il faut impérativement réserver sur Internet : avec ma réservation, je suis entrée directement mais les personnes que je connais qui y sont allées sans avoir acheté leur billet au préalable ont fait la queue un samedi pendant plus de deux heures…il faut être motivé!

Fondation Vuitton

L’exposition est à la Fondation Vuitton, et c’était la première fois que je me rendais dans ce lieu assez exceptionnel. J’avais vu des photos du bâtiment créé par Frank Gehry sans l’habillage coloré de Daniel Buren, et ayant en tête le design minimaliste et épuré d’origine, j’ai donc été un peu déconcertée par ces plaques de verre multicolores, qui sont sans doute très jolies l’été quand il y a du soleil qui se reflète dans le verre, mais qui ont un petit côté années 80 les jours de grisaille. Il est néanmoins assez plaisant de penser que le bâtiment a été prévu pour changer régulièrement d’apparence, au gré des différentes installations. On peut monter sur le toit de la fondation, avec vue sur la Défense, et même sur la Tour Eiffel!

IMG_0533

Il y avait beaucoup de monde quand j’ai visité l’exposition (un samedi) mais les 14 salles sont spacieuses, et les visiteurs ne se marchaient donc pas dessus. Je n’ai eu aucune difficulté pour accéder aux différentes œuvres, je ne me suis pas sentie oppressée, et j’ai même pu facilement prendre des photos. (et c’est vraiment très agréable d’avoir le droit de prendre des photos dans une exposition, cela devient de plus en plus rare!)

IMG_0497

Mais qui était Sergueï Chtchoukine? Né en 1854, c’était un homme d’affaires russe, issu d’une grande famille, qui possédait à la fois, argent, pouvoir et goût pour l’art. Passant beaucoup de temps à Paris, il s’est passionné pour les peintres français de l’époque, et notamment pour les Impressionnistes, remplissant sa résidence moscovite, le palais Troubetskoï, d’oeuvres achetées à tour de bras et avec beaucoup d’intuition :  Monet,  Matisse, Cézanne,Van Gogh, Picasso, Rousseau, Gauguin...jusqu’à posséder 50 Picasso et 38 Matisse! A partir de 1908, il ouvrit son palais au public tous les dimanches pour faire visiter sa collection.  274 œuvres qui seront nationalisées par un décret de Lénine après la révolution de 1917, alors que Chtchoukine s’est exilé en France, pour devenir un musée de peinture occidentale. Chtchoukine décéda à Nice en 1936, et sa collection fut répartie en 1948 par Staline entre le musée Pouchkine et le musée de l’Ermitage.

IMG_0566

Cette exposition est une vraie claque! Difficile de penser que toutes ces œuvres, dignes des plus beaux musées, ont appartenu à un seul et même homme! Si les Picasso m’ont moins plu (des tableaux aux dominantes marron…), j’en ai pris plein les yeux avec les Gauguin (période tahitienne) et les Matisse, qui sont extraordinaires! J’ai passé environ deux heures dans l’exposition, et c’est vraiment une expérience unique…on m’a fait remarquer que l’entrée était chère, mais cette exposition vaut très largement les 16 euros du billet, il ne faut pas oublier que ce sont des peintures très connues mais que l’on a peu l’occasion de voir, et qu’avoir l’opportunité de les admirer toutes réunies est vraiment exceptionnel, et a fortiori dans un bâtiment aussi vaste, qui met les oeuvres en valeur, et permet une visite très agréable.

IMG_0544

A noter que le billet permet également d’entrer dans le Jardin d’Acclimatation, un lieu que je ne connaissais pas encore, et ce fut un vrai plaisir après l’exposition d’aller se balader et faire des photos des animaux, de voir des paons absolument pas farouches se balader en liberté et les enfants profiter des nombreuses attractions.

Aller admirer la Collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton est une vraie belle sortie, comme on n’a pas l’occasion d’en faire tous les jours, et c’est une exposition absolument fascinante, à ne surtout pas rater quand on est sensible à la peinture! Pour cette dernière semaine, les horaires de l’exposition sont assez exceptionnels : tous les jours de 7h à 23h, et même jusqu’à 1h du matin samedi, donc aucun prétexte pour ne pas la visiter! (N’oubliez juste pas de réserver…ou alors prenez votre mal en patience…et un bon livre!)

Jusqu’au 5 Mars 2017 à la Fondation Vuitton, 8 avenue du Mahatma Gandhi, Paris XVIe. (10-15 min à pied du Métro Sablons)

Ouvert Dimanche 26 Février de 9h à 21h, et du Lundi 27 Février au 5 Mars de 7h à 23h, avec une fermeture à 1h du matin le Samedi 4 Mars…

Plein Tarif : 16 euros, tarifs réduits disponibles. Le billet donne également accès au Jardin d’Acclimatation.

Toutes les photos sont les miennes, copyright Eva pour le blog « Tu vas t’abîmer les yeux »

 

10 commentaires pour “Dernière semaine pour aller voir l’exposition Chtchoukine à la Fondation Vuitton

  1. Tout à fait d’accord, une exposition à ne pas rater. J’ai été également surprise par l’habillage multicolore de la Fondation. Je ne trouve pas que le prix soit excessif en comparaison avec le prix des autres expos.

  2. Rien à dire sur le prix! Hélas (un jeudi pourtant) tellement de monde que c’était pénible (et sans doute avais-je déjà vu ces tableaux avant -en Russie) mais je me suis éclatée à fond avec le bâtiment, ai mitraillé de la terrasse, etc. Nota : finalement je préfère l’architecture à la peinture?

    1. ah zut tu n’as pas eu de chance, car j’y suis allée un samedi en « heure de pointe » (14h) et c’était tout à fait gérable! mais c’est vrai qu’entre le bâtiment, l’expo et le jardin c’est une sortie propice aux photos!

    1. si tu n’as pas de billets, il faut vraiment avoir beaucoup de patience (2h,2h30 de queue!) mais à l’intérieur c’était correct car les salles sont vastes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *