Un avion sans elle- Michel Bussi

3 coeurs

Je n’avais jamais entendu parler de Michel Bussi avant un certain article du Nouvel Observateur très méprisant envers les lectrices de cet écrivain, article d’ailleurs démonté avec brio par ma chère Galea.

 

C’est là que je me suis aperçue que Michel Bussi était un des auteurs les plus lus en France, et que je n’avais jamais lu aucun de ses ouvrages…
« Un avion sans elle », jeu de mots sur le titre de la chanson de CharlElie Couture, commence par une catastrophe aérienne: un avion Istanbul-Paris s’écrase…on ne retrouve aucun survivant sauf un bébé de quelques mois…Le problème est qu’il y avait deux bébés dans l’avion donc qui a survécu? Lyse-Rose de Carville ou Emilie Vitral? Nous sommes en 1980, il n’y a pas encore de tests ADN pour répondre à cette question, qui reste ouverte dix-huit après, alors que la survivante est maintenant majeure, malgré l’enquête au long cours du détective Crédule Grand-Duc.
Rien à dire au niveau de l’imagination, Michel Bussi a réussi à ficeler une intrigue aux petits oignons, qui m’a tenue en haleine tout au long du récit. Je doute fort que quiconque ait deviné le dénouement, tant il est inattendu.Je n’ai néanmoins pas trouvé ce livre très bien écrit, avec un style qui ne donne pas assez de profondeur au récit, et ai eu du mal à m’attacher aux personnages, et à m’intéresser aux intrigues secondaires du roman. J’ai par exemple trouvé caricatural le personnage de Malvina, la grande soeur de Lyse-Rose, et j’ai toujours du mal avec les noms amélienothombesques comme « Crédule Grand-Duc » alors que le personnage nébuleux du détective est plutôt bien bâti.

Malgré ces réticences, cela reste une lecture facile et agréable, parfaite pour l’été, et pour moi qui ai lu beaucoup de romans policiers dans ma vie, cela fait vraiment du bien d’être surpris par le dénouement d’une intrigue. Je pense d’ailleurs lire « Nymphéas Noirs » et « Ne lâche pas ma main » pour me forger une opinion plus développée sur cet auteur.

 

9 commentaires sur “Un avion sans elle- Michel Bussi

  1. J'ai juste lu "Ne lâche pas ma main" au début de l'année dernière car il me fallait un policier pour la candidature de ELLE. A l'époque, je n'avais pas entendu parlé de cet auteur, et j'avoue que je m'étais laissée avoir par l'histoire, parce que là aussi c'était quand même bien ficelé. Au niveau du style, je n'avais pas été plus choquée que ça (mais il me semble que c'était son dernier alors peut-être qu'il avait évolué?).

    1. je vais le lire bientôt, j'ai besoin d'un truc un peu léger après le Minard 😉
      niveau style, rien de "choquant", je l'ai juste trouvé pas très bien écrit…

    2. Oui oui je sais bien, mais je n'ai pas tiqué sur le style en fait pour "Ne lâche pas ma main", alors qu'en lisant "Les apparences" de Flynn, je me suis dit que ça n'était pas très bien écrit. Mais je crois que à l'époque, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de policiers (j'avais abandonné le genre après beaucoup de déceptions), du coup je pense que l'histoire avait pris le pas sur le style dans mon cerveau, et que l'écriture ne m'avait pas semblé si mal (mais après un an de bachotage littéraire, peut-être que je changerais d'avis si je me replongeais dedans 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *