Sauf quand on les aime – Frédérique Martin

3 coeurs

« Sauf quand on les aime » est un roman que je n’ai pas choisi, je me suis inscrite, suite à un billet de Valérie, sur le site de Version Femina pour participer au « Coup de Cœur des Lectrices » et quelques jours plus tard j’ai reçu ce roman qui concourt pour être le lauréat du mois de Septembre.

Très sincèrement, c’est un livre que je n’aurais pas lu: je ne connaissais pas l’auteur et la quatrième de couverture ne me disait rien.
Je n’en attendais donc rien, et cette lecture fut une agréable surprise. Le roman commence comme un poing, lorsqu’une jeune femme, Tisha, se fait violemment agresser verbalement dans le train par un marginal. C’est le début d’une rencontre avec trois jeunes colocataires à Toulouse – Claire, Juliette et Kader. Tous les quatre se soutiennent dans une vie faite de petits boulots, et font la connaissance de M. Bréhel, un homme âgé qui est leur voisin de pallier.
Une des facettes du roman n’est pas sans rappeler « Ensemble c’est tout » d’Anna Gavalda. Mais « Sauf quand on les aime » est quand même très différent. C’est un récit où l’on trouve de l’amour, de l’amitié, de la solidarité, d’énormes coups durs et une violence extrême, de l’empathie et de la résilience, et surtout beaucoup d’espoir en l’humain et en sa capacité à changer les choses et à avancer malgré les coups.
C’est un roman qui ne ressemble pas à ce que je lis d’habitude, mais j’ai été touchée par les personnages, très attachants, et par l’absence de jugement et l’humanité qui se dégagent de ce livre. Une jolie surprise, et une troisième contribution au challenge 1% rentrée littéraire organisé par Hérisson. 
challenge 1% 2014

 

10 commentaires sur “Sauf quand on les aime – Frédérique Martin

  1. J'avais aussi reçu un titre que je n'aurais pas lu autrement, celui de Murielle Magellan (ne me dis pas ce que tu en as pensé, Marjorie m'a rappelé hier que ça avait été une déception globale pour les Bibliomaniacs). Ce que tu en dis ne me tente pas mais me permet de comprendre pourquoi il plait.

  2. Merci de cette lecture, Eva et de votre contribution à ce challenge. D'autant que vous auriez pu partir avec un à priori. Tout au contraire, vous avez accepté d'entrer dans un texte qui ne semblait pas correspondre à vos choix de lecture spontanés. Un double remerciement, donc.

  3. Il a eu beaucoup de critiques très positives ce livre, mais tu me connais je suis méfiante par nature, je vais attendre des critiques de gens qui l'ont acheté. Même toi je t'ai connu plus enthousiaste et la référence à Gavalda ne me rassure pas nécessairement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *