Heather Mallender a disparu – Robert Goddard

4 coeurs

Après la lecture d’une bonne dizaine de romans de la rentrée littéraire, j’avais envie de faire une petite pause, et de me consacrer à des livres que j’avais envie de lire depuis un certain temps et qui m’attendaient sagement dans ma bibliothèque. « Heather Mallender a disparu » faisait partie de ceux-ci, et cela m’a fait beaucoup de bien de me remettre aux thrillers, genre que j’avais un peu délaissé ces derniers temps.

En 1988, Harry Barrett travaille à Rhodes comme gardien de la maison d’Alan Dysart, homme politique anglais qu’il connait depuis des années. Lorsqu’ Heather Mallender vient passer quelques jours de vacances dans la propriété, Harry sympathise avec elle et accepte de l’emmener en excursion. Mais Heather disparait. Harry mène l’enquête, sur la base des vingt-quatre photos de la pellicule laissée derrière elle par la jeune femme, et se retrouve confronté aux affaires de la famille Mallender et au passé de son ami Alan Dysart.
Cela faisait longtemps qu’un thriller ne m’avait pas tenu autant en haleine! Dès que je posais ce roman, je n’avais qu’une hâte, le retrouver pour en connaitre la suite. Le fait de baser l’enquête sur une série de photos donne beaucoup de rythme à l’intrigue car un mystère, résolu ou non, découle sur un autre mystère, et l’esprit du lecteur n’est jamais en paix.
L’histoire en elle-même est passionnante, avec des ramifications dans le passé, notamment dans le cadre de l’université d’Oxford, ce qui donne un cachet très anglais à l’histoire. Le fait qu’une partie du récit se passe en Grèce, avec du vocabulaire grec parsemé tout le long du roman m’a également beaucoup plu, vu le temps que j’ai passé en vacances dans ce pays.

Robert Goddard

Dommage cependant que les explications soient parfois un peu trop foisonnantes, j’ai trouvé que l’intrigue aurait gagné en force si elle avait été simplifiée, le nombre de fausses pistes et surtout la multiplicité des causes des événements tragiques mettant parfois à mal la crédibilité de l’histoire.

Mais c’est un excellent thriller, original et bien mené, et un très agréable moment de lecture.

 

8 commentaires sur “Heather Mallender a disparu – Robert Goddard

  1. J'avais bien aimé aussi. C'est drôle que tu parles de rythme parce qu'on a beaucoup reproché à ce livre sa lenteur.
    Je te rejoins aussi sur la multiplicité des fausses pistes: c'est un peu la marque de fabrique de cet auteur qui se retrouve souvent dans ses romans. Mais parfois trop de rebondissements tuent le rebondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *