California Dreamin’ – Pénélope Bagieu

.
.
Cela faisait une éternité que je n’avais pas lu de romans graphiques, et les avis élogieux sur  » California Dreamin' » de Pénélope Bagieu m’ont fait franchir le pas. Je connaissais Pénélope Bagieu pour sa BD « Joséphine » et son adaptation cinématographique qui m’avait beaucoup plu, et aussi pour ses dessins drôles et girly de « Ma vie est totalement fascinante », et j’étais curieuse de voir comment elle s’approprierait la biographie de Mama Cass, la chanteuse des Mamas and Papas.

Je connaissais déjà un peu la vie de Mama Cass, qui était évoquée dans « Lola Bensky » de la journaliste rock australienne Lily Brett qui l’avait rencontrée dans les années 60. Mama Cass, de son vrai nom Ellen Cohen, est née en 1941 à Baltimore dans une famille d’épiciers. La jeune femme, boulimique et obèse dès son plus jeune âge, possède une énergie et un humour impressionnants, et surtout une voix magnifique. Elle abandonne le lycée à quelques semaines du bac pour se lancer dans la chanson, et fait partie de plusieurs groupes folk, dont un avec  le chanteur Denny Doherty, dont elle est amoureuse. Quand celui-ci constitue un trio avec un jeune couple, l’auteur-compositeur John Philips et sa femme Michelle, une très jolie chanteuse, Cass commence à frayer avec le groupe, qu’elle veut absolument rejoindre malgré les réticences de John… Sa voix l’imposera dans le groupe, qui deviendra les Mamas and Papas et connaîtra le succès avec la chanson « California Dreamin’ « 
 ….

Afficher l'image d'origine
Pénélope Bagieu
J’ai adoré ce roman graphique, certes volumineux, mais qui se dévore! J’ai été surprise par le dessin, un crayonné très différent du trait habituel de Pénélope Bagieu – un côté un peu brouillon qui m’a un peu désarçonnée au début mais que j’ai trouvé par la suite quand même très précis et très puissant.
 ;;;;
Quel formidable personnage que Mama Cass! Elle est pétulante, charismatique, excentrique, et impose sa voix, sa personnalité et son corps hors norme pour prendre en main son destin et réaliser son rêve de devenir chanteuse. Impossible de ne pas s’attacher à elle, que l’on suit du début de sa vie jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans, lorsque le succès arrive enfin avec la sortie de « California Dreamin' ». Le récit est conté par une multitude de personnages, famille, camarades de classe, amis…et brosse le portrait d’une femme à la fois très sûre d’elle et de son talent, et fragile, notamment sur le plan sentimental.
 ;;;;
Dommage quand même que le livre s’arrête huit ans avant la mort de Mama Cass, décédée à l’âge de trente-trois ans d’une crise cardiaque, j’aurais aimé en savoir plus sur ses dernières années, et sur le succès des Mamas and Papas, un groupe très sex drugs and rock n roll comme beaucoup dans les années 60. J’étais tellement bien dans ce roman que j’aurais aimé qu’il dure plus longtemps…
 :::::
« California Dreamin' » de Pénélope Bagieu est donc une très agréable surprise, un roman graphique de grande qualité et qui brosse un très beau portrait de femme. Je suis ravie non seulement de l’avoir lu mais aussi d’avoir découvert une autre facette de l’auteure.
 ;;;;;;;
Publié le 17 Septembre 2015 chez Gallimard, 276 pages.
 ;;;;;
47e participation au Challenge 1% Rentrée Littéraire 2015 organisé par Hérisson

12 commentaires sur “California Dreamin’ – Pénélope Bagieu

  1. Moi non plus je ne lis plus beaucoup de BD ni de romans graphiques, mais celui-ci m'a bien accroché ! Je trouve que Pénélope Bagieu sait se renouveler avec inventivité, son évolution est vraiment intéressante à suivre !

  2. @ Noukette : bel enthousiasme 🙂

    @ Electra et Marie-Claude : je suis sûre que ce roman graphique vous plaira 🙂

    @ Pr Platypus : oui tout à fait, elle se remet en question, et de façon très réussieu

    @ Lucie Chipounette : oui, c'est une oeuvre majeure à ne pas manquer si on aime Pénélope Bagieu

    @ Enna : c'est un personnage très attachant en effet

    @ Julie : elle semble avoir produit des oeuvres très différentes, et celle-là est une vraie réussite

    @ Valérie : connaissant très peu son oeuvre, je ne peux te dire si c'est en ligne avec ses oeuvres du début, mais je pense que tu aimeras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *