En cas de forte chaleur – Maggie O’Farrell

ob_d7543b_en-cas-de-forte-chaleur

4 coeurs

Maggie o’Farrell est une auteure irlandaise que je connaissais de nom mais que je n’avais jamais lue… Le prochain Bibliomaniacs , que nous enregistrerons dimanche, délocalisé et avec guest star (mais qui donc? et où donc?^^) a donc été l’occasion de la découvrir, avec son titre le plus récent publié en Français « En cas de forte chaleur ».

220px-MaggieOFarrell
Maggie O’Farrell

A Londres, en 1976, pendant la canicule : Robert Riordan, retraité sans histoires, part un beau matin acheter le journal…et ne revient pas. Sa disparition est l’occasion pour ses enfants de se réunir autour de leur mère Gretta, une femme pas toujours distinguée et à la forte personnalité. Michael Francis, l’aîné, a dû épouser sa femme Claire car elle attendait leur enfant – ce mariage et cette grossesse les ont empêchés lui de devenir professeur aux Etats-Unis et elle de passer sa licence. Cette union entre deux personnes de classes sociales et de religions différentes – il est catholique comme toute sa famille d’origine irlandaise, elle est protestante – est aujourd’hui rattrapée par les frustrations et est sur le point de se déliter. La cadette, Monica, a été quittée par son premier mari, vit aujourd’hui avec son deuxième mari  dans une maison décorée par l’ex-épouse de celui-ci, dans laquelle elle ne se sent pas chez elle, et n’arrive pas à se faire accepter de ses deux belles-filles. La dernière, Aoife – au prénom imprononçable pour qui n’est pas irlandais – qui a dix ans de moins, habite quant à elle bien loin de sa famille à New York depuis qu’elle s’est fâchée avec sa sœur et s’épuise à cacher un secret qui lui gâche la vie.

Après quelques lectures un peu poussives, c’est avec grand plaisir que j’ai dévoré « En cas de forte chaleur ». L’écriture fluide et agréable de Maggie o’Farrell m’a directement plongée dans cette famille londonienne d’origine irlandaise. Tous les ingrédients étaient réunis pour me faire aimer cette lecture : une enquête – pourquoi Robert, cet homme d’un certain âge, bon père de famille et mari dévoué, a-t-il tout d’un coup disparu et où est-il allé? ; une histoire de famille où chaque membre, malgré ou à cause de ses problèmes, est attachant; toute une gamme de secrets, certains absolument ahurissants… Et cela a totalement fonctionné avec moi! La fin, qui est toujours cruciale dans ce genre de romans (cf mon agacement pour « Passent les heures »…) est ici étonnante et réussie, même si dans un coin de ma tête j’ai pensé que cela serait possible sans trop de problèmes de nos jours, mais que cela devait être très très compliqué dans la Grande-Bretagne de l’après-guerre….(je ne vous en dis pas plus, lisez le livre!)

 J’ai été très agréablement surprise par « En cas de forte chaleur », que je ne m’attendais pas à aimer autant. Il est évident que je vais lire d’autres livres de Maggie O’Farrell car j’ai vraiment apprécié sa plume. Une jolie découverte!

Publié le 9 Janvier 2014 aux Editions Belfond, traduit par Michèle Valencia, 360 pages, disponible en poche chez 10/18.

Deuxième participation au Mois Anglais 2016 organisé par Lou et Cryssilda. (le roman n’est pas anglais mais se passe à Londres)

19 thoughts on “En cas de forte chaleur – Maggie O’Farrell

  1. Oh tu me donnes l’eau à la bouche ! Belfond choisit bien ses auteurs – je l’ai croisé en librairie mais je ne connaissais pas non plus le style de l’auteure donc j’hésitais.

  2. J’ai beaucoup aimé cette lecture mais je n’en doutais pas tellement car j’ai aimé les deux autres que j’ai lu d’elle (« L’étrange disparition d’Esme Lennox » et « Cette main qui tenait la mienne » (heu… pas sure des titres en fait, car je les ai lus en anglais 😉 Elle est très forte avec les secrets de famille! Je suis contente que tu aies aimé 😉 Et… à dimanche 😉

  3. J’avais eu un gros coup de coeur pour « La Disparition d’Esme Lennox ». Je me note donc celui-ci, il pourrait être tout à fait indiqué en ce moment où la température grimpe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *