Aux animaux la guerre – Nicolas Mathieu

Nicolas Mathieu a récemment beaucoup fait parler de lui en recevant le Prix Goncourt pour  « Leurs enfants après eux » – un livre que je n’ai pas (encore) lu, mais avant cela, il avait publié un premier roman, un roman noir, « Aux animaux la guerre », qui a d’ailleurs été adapté en série, diffusée sur Arte il y a quelques mois.

« Aux animaux la guerre » se déroule dans une petite ville vosgienne, où l’usine locale va bientôt fermer. Deux employés de l’usine, Martel, représentant du personnel, et Bruce, se retrouvent impliqués dans des histoires louches. L’inspectrice du travail, Rita, recueille chez elle une jeune fille étrangère qui courait nue sur la route. Si ces deux histoires sont les intrigues principales du roman, il y a également de nombreuses sous-intrigues, avec histoires de famille ou encore histoires d’amour…

J’ai été surprise du contenu du livre car au vu de la quatrième de couverture, je m’attendais à une histoire à la Ken Loach, avec une intrigue sociale autour de la fermeture de l’usine et des ouvriers licenciés qui réaliseraient un casse pour payer leurs factures ou prendraient en otage leur patron pour renégocier les termes du plan de reclassement… il n’en est rien, l’usine est un contexte, le liant entre les différents personnages mais finalement pas le réel sujet du livre.

J’ai beaucoup aimé ma lecture d' »Aux animaux la guerre » : ce n’est pas LE livre de l’année, rien n’est ultra original dans cette histoire, mais l’atmosphère de roman noir est très  réussie, avec des scènes extrêmement cinématographiques – cela ne m’étonne absolument pas que cette histoire ait été adaptée en série! – , des dialogues bien ficelés, une construction en roman choral bien maîtrisée et des personnages attachants : j’ai notamment beaucoup aimé Martel et Rita, ainsi que le personnage de l’adolescent introverti qui donne lieu à des scènes vraiment réussies comme celle du bar ou encore la scène d’amour dans la chambre de la maison familiale.

Ce sont vraiment l’ambiance et les personnages qui font la force de ce roman – les affaires louches dans lesquelles Martel et Bruce sont impliqués sont dignes des Pieds-Nickelés et ne sont pas la raison d’être du livre. Le seul bémol à cette lecture accrocheuse et plaisante serait peut-être un trop plein d’histoires : il y a notamment une partie du récit qui se passe en Algérie et qui pour moi n’apporte rien à ce roman – à part peut-être mettre en avant une sorte d' »origine de la violence »…?  Mais c’est un livre à découvrir, un très bon roman noir français ! 

« Aux animaux la guerre » de Nicolas Mathieu a été une très bonne lecture, je suis maintenant curieuse de découvrir son Goncourt…mais aussi de visionner l’adaptation en série de ce premier roman, au casting très alléchant.

Publié en Janvier 2016 chez Actes Sud, disponible en poche chez Babel, 443 pages.

Retrouvez l’avis des Bibliomaniacs dans l’émission de Février 2019 ici.

10 commentaires sur “Aux animaux la guerre – Nicolas Mathieu

  1. On m’a dit récemment sur un blog (je ne sais plus lequel…) que ce titre était meilleur que le Goncourt. Je crois que je vais quand même commencer par Leurs enfants après eux. Il est à la bibli et je suis souvent fâchée avec les prix littéraires. je vais donc y aller sur la pointe des pieds.

  2. je crois que j’ai vu quelques extraits de la série et ma mère l’a regardé et elle m’avait dit aussi qu’il y avait plein d’intrigues et de personnages. Mais bon c’est intéressant de voir ce que tu en as pensé.

  3. J’ai découvert l’auteur avec ce titre, qu’il était venu présenter sur un salon il y a 2/3 ans. A l’époque, il venait d’être sollicité pour l’adaptation TV. J’avais beaucoup aimé aussi, il m’avait un peu fait penser à Dessaint, par sa thématique (en un peu moins glauque quand même). C’est par ailleurs un auteur très accessible et sympathique, je suis ravie qu’il ait eu le Goncourt, bien que je n’aies pas encore lu son dernier titre, mais vu les avis, j’ai l’impression que c’est bien mérité ! Espérons qu’il continuera à nous offrir ces textes de qualité..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *