Une Autre Vie – SJ Watson

1 coeurs
J’avais lu « Avant d’aller dormir » et malgré un style que j’avais trouvé assez pauvre, j’avais aimé l’originalité de l’intrigue. C’est pourquoi j’ai eu envie de découvrir « Une Autre Vie », le nouveau roman de l’auteur, SJ Watson.

Julia est une photographe au passé plutôt mouvementée, qui vit aujourd’hui une vie rangée  à Londres auprès de son mari Hugh, chirurgien, et de leur fils Connor. Sa soeur Kate est retrouvée assassinée dans une rue de Paris, où elle vivait, un meurtre qui reste inexpliqué.  Lorsque Julia apprend par la colocataire de celle-ci, Anna, que Kate fréquentait un site de rencontres, Julia décide de s’y inscrire elle aussi afin de peut-être retrouver le meurtrier…
 .
Autant le dire tout de suite, « Une autre vie » a été une déception. Ce qui est vraiment dommage, c’est qu’il y a de très bonnes idées dans ce livre, et que si elles avaient été exploitées jusqu’au bout, et bien bétonnées, cela aurait pu être un excellent roman. Je m’étonne encore et toujours que des thrillers, donc des livres qui sont basés sur une intrigue et des rebondissements, soient aussi légers dans leur construction, avec des incohérences, des connections plutôt floues et des coïncidences tirées par les cheveux.
 .
Résultat de recherche d'images pour "sj watson"
SJ Watson
Dans « Une autre vie », SJ Watson tresse plusieurs histoires pour constituer l’intrigue : l’assassinat de Kate et l’enquête de Julia pour retrouver le meurtrier, sa rencontre avec Lukas sur un site de rencontre, son passé douloureux à Berlin avec son petit ami Marcus. L’auteur utilise les outils de communication modernes pour ponctuer l’intrigue, ce qui est plutôt malin, mais tout au long du récit j’ai eu une impression d’inachevé. Le passé de Julia à Berlin est traité de façon superficielle, alors que j’aurais adoré en savoir plus sur sa relation avec Marcus et sa vie en Allemagne, la manière dont Kate et Anna, les deux colocataires, se sont rencontrées reste très floue…Pourtant le récit est foisonnant, avec de nombreux rebondissements, il y a beaucoup de faux-semblants, beaucoup de fausses pistes, mais l’histoire m’a semblé bancale et mal ficelée, relâchée et fouillis.
J’ai lu « Une autre vie » jusqu’au bout, car le roman est très accessible et facile à lire, et parce que j’étais curieuse de connaitre le fin mot de l’histoire. D’ailleurs la fin m’a surprise car si j’avais des soupçons sur qui était coupable, ce n’était absolument pas pour les bonnes raisons. Cela ne m’a pas empêchée de trouver que la raison du crime était tarabiscotée.
 .
« Une autre vie  » de SJ Watson n’est pas un mauvais livre, le lecteur ne passera pas un moment désagréable en le lisant, car c’est un roman plutôt distrayant, mais à mes yeux, il n’est pas indispensable, et pas à la hauteur du buzz médiatique qui lui est consacré…Dommage, je m’attendais à un thriller mieux écrit, et je suis déçue du résultat final car tous les ingrédients étaient réunis pour faire un très bon roman.
Publié le 1er Octobre 2015 aux Editions Sonatine, traduit de l’Anglais par Sophie Aslanides, 445 pages.
11e participation au Challenge 1% Rentrée Littéraire 2015 et 5e participation au Challenge « A Year in England ».
                            Challenge RL 2015

 

10 thoughts on “Une Autre Vie – SJ Watson

  1. Buzz médiatique ? Je n'avais il me semble pas entendu parler de ce livre avant ton billet, donc tout dépend du média.
    Et je n'arrive pas à m'ôter de l'idée que SJ Watson est une femme…

  2. C'est drôle, moi aussi j'ai été surprise par la photo de l'auteur ! J'étais persuadée qu'il s'agissait d'une femme.
    Quant au roman lui-même, je vais m'en tenir à ton billet. J'avais bien accroché avec Avant d'aller dormir, mais je ne m'embarquerai pas dans ce nouvel opus.

  3. @ monpetitchapitre : il se lit vite et de façon agréable…bref pas un gros investissement pour te faire ton propre avis

    @Zarline : j'attends ton avis, alors!

    @Valérie G : donc tu n'aimeras sans doute pas celui-là

    @Galéa : oui ce n'est pas ton coeur de cible ^^

    @Delphine Olympe : moi aussi je pensais à la base que c'était une femme…mais pour quelles raisons? peut-être que les initiales SJ me semblent féminines…

    @Sandrine : il y a eu une grosse campagne de pubs pour ce livre, tablant sur le succès du précédent, j'ai vu des encarts publicitaires, pas mal de pub sur internet, d'énormes affiches dans ma gare…

    @Stéphanie plaisir de lire : oui, poche ou médiathèque 😉

    @Joelle : c'est toujours le problème quand on a beaucoup aimé le précédent…on met la barre haute…

  4. Je viens de le lire et d'écrire mon billet et même si je partage 100 % ton avis sur le fait que la résolution soit complètement tarabiscotée (j'ia même dit WTF dans mon billet), le fait que la tension monte ainsi crescendo m'a fait vivre cette lecture comme un page-turner et ce fut un bon moment de lecture !
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *