Elmet – Fiona Mozley

Dans « Elmet », premier roman de l’autrice anglaise Fiona Mozley, John, un homme qui gagne sa vie en participant à des combats, s’installe avec ses deux enfants adolescents, Cathy et Daniel, sur une terre du Yorkshire qui appartenait auparavant à leur mère.

John construit lui-même leur habitation, et les enfants mènent une vie plutôt solitaire et proche de la nature. Ils ne vont pas à l’école, c’est une voisine et amie de John, Vivien, qui leur fait plus ou moins la classe chez elle. Un jour, le gros propriétaire terrien local, Mr Price,  qui sème la terreur dans la région, leur signifie leur expulsion du terrain sur lequel ils habitent et qui lui appartient. John tente alors de fédérer ses voisins contre Mr Price, qui leur fait payer des loyers bien trop hauts tout en les faisant travailler pour un salaire dérisoire dans son exploitation agricole…

C’est Daniel, le fils, qui est le narrateur de ce mélange de roman noir, de nature writing, et de drame social : un adolescent sensible, qui se cherche, et qui n’a pas grand chose à voir avec sa grande sœur Cathy, version féminine du père, aussi adepte de la violence que lui. « Elmet » est un bien curieux roman, rempli de A à Z de mystères et de questionnements. Du passé de John, de son épouse et de Mr Price, on sait finalement très peu de choses. L’intrigue se déroule à une époque moderne, mais elle est en réalité assez intemporelle, avec cette histoire d’outsider qui veut lutter contre l’injustice et se heurte au hobereau local prêt à tout pour faire régner sa loi. 

Si je n’ai pas été totalement convaincue par l’acmé du roman, qui est un déferlement de violence qui part un peu dans tous les sens, ce premier roman a néanmoins retenu mon attention :  le récit m’a intriguée et tenue en haleine, l’ambiance est particulièrement réussie, et le personnage de Daniel est contrasté et attachant. J’imagine d’ailleurs très bien une adaptation cinématographique d’ « Elmet », peut-être d’ailleurs avec Ken Loach derrière la caméra…

Un premier roman non exempt de défauts mais qui donne vraiment envie d’être au rendez-vous pour le prochain livre de Fiona Mozley.

Publié en Janvier 2020 chez Joëlle Losfeld, traduit par Laetitia Devaux, 320 pages, disponible en poche chez Folio.

4 commentaires sur “Elmet – Fiona Mozley

  1. je ne te lis pas de suite car comme tu le sais je l’ai dans ma Pal depuis sa sortie en anglais et du coup je veux le lire… mon dieu que je suis lente ! tu lis la traduction en poche (LOL)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *