Les Reflets d’Argent – Susan Fletcher

4 coeurs

Dans le cadre du Mois Anglais, j’ai eu le plaisir de lire un roman sorti de ma PAL, et qui m’a été offert dans le cadre d’un Swap par ma chère Enna : « Les Reflets d’Argent » de Susan Fletcher. Je ne connaissais ni le livre ni l’auteur, donc je ne savais pas du tout à quoi m’attendre!

On raconte sur la petite île de Parla qu’un vieillard, triste d’avoir perdu son amour jeunesse, vit un jour dans la mer un homme porteur d’une queue de poisson, qui lui murmura que l’amour existe.Le vieil homme retrouva son amour perdu et vécut heureux avec elle sur l’île. De nos jours, le jeune Sam trouve sur le même rivage un homme inconnu, qu’il croit mort. Il est recueilli par les habitants de l’île, qui ne peuvent s’empêcher de se demander s’il ne serait pas ce fameux homme-poisson. La découverte de cet homme réveille aussi le souvenir de Tom, qui disparut en mer quatre ans plus tôt en sauvant Sam de la noyade, et dont on n’a jamais retrouvé le corps.

Résultat de recherche d'images pour "susan fletcher"
Susan Fletcher
J’ai d’abord été décontenancée par cette lecture, et j’ai eu du mal à entrer dans le roman, en raison du style d’écriture particulier de Susan Fletcher, du rythme également très spécial, où on avance dans le récit avec une information pour repartir en arrière et développer en détails l’information donnée, un peu comme une vague qui atteint la plage et qui revient dans la mer, et du nombre de personnages, tous plus ou moins de la même famille, parmi lesquels j’étais un peu perdue malgré l’arbre généalogique en début de livre.
Puis je me suis laissée entraîner dans ce récit, je me suis laissée porter dans cette histoire insulaire, avec ses drames, ses deuils, ses secrets. J’ai compati au chagrin de Maggie, dont le mari, Tom, a brutalement disparu, et qui n’arrive pas à faire son deuil puisqu’on n’a jamais retrouvé le corps, et à la solitude et à la culpabilité de Sam, indirectement responsable du drame qui a frappé Tom. La plume de Susan Fletcher est belle et sensible, et j’ai aimé cette intrusion porteuse d’espoir d’un homme-mystère dans ce microcosme. L’apparition de l’homme va apaiser les habitants de l’île, qu’ils croient ou non en la légende, et va les aider à éprouver de la résilience et à avancer dans la vie. Il y a beaucoup de pudeur dans « Les Reflets d’Argent », et quelque chose qui m’a touchée en profondeur, alors qu’il n’y a ni émotion facile ni pathos. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, tant au niveau de l’histoire et des personnages, qu’au niveau de la façon dont le récit est construit et écrit par Susan Fletcher, qui a un vrai talent de conteuse.
Il y a une atmosphère vraiment particulière dans ce beau roman, on sent la mer, la brume, le seul, et les personnages, souvent meurtris par des événements anciens ou récents mais pour la plupart des gens intrinsèquement bons, sont très attachants. Ce n’est pas une lecture facile, car il faut être concentré, mais c’est une lecture émouvante et passionnante et qui fait du bien.
Je remercie donc Enna de m’avoir fait découvrir « Les Reflets d’Argent », qui était un coup de coeur pour elle, et je suis curieuse de découvrir d’autres œuvres de Susan Fletcher puisque cette première expérience a été plus que concluante!
Publié le 25 Avril 2013 aux Editions Plon, traduit par Stephane Roques, 461 pages.

13 commentaires sur “Les Reflets d’Argent – Susan Fletcher

  1. Après avoir été conquise par le merveilleux "Un bûcher sous la neige", j'avais un peu moins aimé "La fille de l'Irlandais". Là, tu me donnes vraiment envie de continuer mon parcours à travers l'oeuvre de cette jeune auteure.

  2. C'est vrai qu'elle a une écriture très particulière mais ses histoires sont tellement bien construites, avec une atmosphère très personnelle. J'attends la sortie en poche, mais je le lirai celui-ci, c'est sûr !

  3. J'ai toujours lu Susan Fletcher en anglais et c'est vrai qu'elle a une ecriture exigeante, qu'il faut apprivoiser, à laquelle il faut se familiariser et puis on est emporter dans une sorte de poésie. Les paysages ont toujours leur importance et elle sait très bien transcrire des émotions fortes. Je suis contente que tu aies aimé!!

  4. @Lou et Clara et Bianca : ok, ok je vais le lire!! 😉

    @Valérie : j'ai eu du mal au début, peut-être que je n'aurais pas persévéré si cela n'avait pas été un cadeau d'Enna, mais je suis contente de l'avoir fait

    @Yueyin : j'ai hâte de lire les autres!

    @Tiphanie : tant pis 🙁

    @Enna : merci beaucoup pour ce beau cadeau 🙂

    @Estelle : oui, c'est une belle lecture 🙂

    @Titine : j'ai l'impression que Susan Fletcher fait quasiment l'unanimité!

    @Fondantochocolat : décidément Un Bûcher sous la neige a l'air incroyable!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *