Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella

Comme beaucoup de lectrices ( de lecteurs?) j’ai découvert Sophie Kinsella il y a bien longtemps avec « Confessions d’une accro du shopping », sans doute la série de livres la plus connue de la mouvance chick lit. L’auteure, très prolifique, a également publié des romans indépendants de cette série, sous ce pseudonyme, mais également sous son vrai nom, Madeleine Wickham. Autant j’ai commencé par les lire avec plaisir, autant j’ai ressenti au fil des années de la lassitude : livres de plus en plus légers, moins drôles, moins travaillés… Je n’ai même pas lu le dernier « Accro du Shopping » tant le précédent m’avait déçue. Pourtant, j’ai été très agréablement surprise l’an dernier avec « Audrey retrouvée », un roman plutôt orienté ado, dans lequel l’auteure évoquait le harcèlement scolaire de manière fine mais accessible. C’est ce qui m’a convaincue de lire son dernier livre  » Ma vie (pas si) parfaite », trouvé sur Netgalley.

sophie kinsella« Ma vie (pas si) parfaite » met en scène Katie, renommée Cat, qui travaille dans une agence de pub londonienne qui a pignon sur rue. Au plus bas de l’échelle, certes, mais quand même. Pour elle qui a grandi dans une ferme dans le Somerset, c’est un grand pas en avant, et elle se réjouit de profiter de la vie londonienne. Pourtant, malgré ce qu’elle met en avant dans ses conversations avec sa meilleure amie et son père, ou sur son compte Instagram, son quotidien n’est pas tout rose : loyer exorbitant pour une colocation à 2h de transport du bureau, budget très serré, peu de perspectives de promotion au travail car la flamboyante Demeter qui dirige l’agence de manière brillante mais chaotique ne lui prête aucune attention…Lorsque son poste est supprimé, Katie doit retourner dans la ferme familiale en cachant la situation à son père. Mais celui-ci et sa compagne ont un projet à haut potentiel que Katie va aider à faire décoller…ce qui pourrait bien la confronter à ce qu’elle pensait avoir laissé derrière elle à Londres…

Ouf, cette année c’est un bon cru que nous livre Sophie Kinsella! Pour une fois, le récit est relativement ancré dans la réalité, notamment dans les descriptions de la vie londonienne, qui sont assez bien vues et plutôt drôles. Katie est un personnage sympathique et attachant, qui se débat avec des difficultés financières dans un monde où ses camarades sont souvent des filles à papa qui  bénéficient des largesses parentales et dépensent donc sans compter. L’épisode de la création d’entreprise dans le Somerset est bien mené, et plaisant à lire, et Sophie Kinsella en profite pour tacler gentiment la mode du « retour aux sources » et de l’engouement pour une campagne bobo et aseptisée…

Alors bien sûr c’est de la chick lit, il ne faut pas s’attendre à une grande profondeur, ni à un grand réalisme…On sait d’emblée qu’il y aura un happy ending, que Katie s’en sortira et trouvera aussi l’amour, mais « Ma vie (pas si) parfaite » tient vraiment la route, et est très agréable à lire. C’est une lecture rafraîchissante, parfaite pour l’été, pêchue et plutôt drôle, qui fera forcément écho à des situations déjà vécues en milieu urbain ou au bureau….Sophie Kinsella semble avoir retrouvé le chemin de la qualité, et c’est tant mieux, un livre détente mais bien écrit fait toujours du bien!

Publié en Mai 2017 chez Belfond, traduit par Daphné Bernard, 480 pages.

Ma deuxième participation au Mois Anglais 2017!

mois-anglais

28 thoughts on “Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella

  1. J’ai lu quelques accros du shopping, j’avoue! à 50 centimes en bourse aux livres, rien à risquer, mais ça finissait par être un peu lassant. Tant mieux si l’auteur se renouvelle (mais ça reste de la détente quand même!)

  2. Je n’ai lu qu’un roman de Sophie Kinsella mais je n’avais pas particulièrement apprécié, pourtant j’apprécie parfois un bon roman de chick-litt. Peut-être que celui-ci me conviendrait mieux du coup!

  3. Je ne lis pas de chick-litt mais j’aime bien ton billet, et surtout comme tu as suivi sa progression ou pas – le fait qu’elle semble à jamais coincée dans ce genre. Mais tant mieux si ce dernier billet est positif et que tu as aimé ta lecture, ça me fait penser à tous ces films de l’après-midi sur M6 sans doute des adaptations de ces romans !

    1. Certains romans qu’elle publié sous le nom de Madeleine Wickham sont plus « sérieux » et plus « sombres », plus dans l’observation des mœurs, certains m’ont fait penser à « Une place à prendre  » de JK Rowling…

  4. Moui… je lis parfois de la chick lit mais en été ou à la période de Noël… pas pendant le mois anglais ! 😉
    Si j’ai l’occasion, on verra… mais honnêtement, il n’y a que très peu de chances pour que je l’achète.

  5. Celui-là je le note ! Obligée (et j’ai aussi Audrey retrouvée dans ma Pal que j’avais déjà très envie de lire mais encore plus maintenant !). Comme toi, je sature avec Les Accros du shopping (j’en ai d’ailleurs encore un dans la Pal que j’avais commencé mais le début me rebutait déjà donc il y est encore !). Merci !

    1. déjà 8 livres pour l’Accro du Shopping…forcément ça tourne en rond! Elle aurait dû arrêter il y a quelques années.
      Mais Audrey Retrouvée est top, et celui-ci te plaira très certainement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *