Ce Coeur Changeant – Agnès Desarthe

2 coeurs
 .
Après avoir beaucoup aimé « Comment j’ai appris à lire «  d’Agnès Desarthe, j’avais bien sûr envie de découvrir son nouveau roman « Ce Coeur Changeant », qui a obtenu le Prix Littéraire Le Monde 2015.

« Ce Coeur Changeant » suit la destinée de Rose, une jeune femme née du mariage d’une Danoise et d’un Français », qui arrive à Paris à l’âge de 20 ans en 1909… Rose, au cours de sa vie, exercera plusieurs métiers, connaîtra l’opulence et la déchéance, aimera un homme puis une femme, et adoptera une petite fille.
 .
Le premier chapitre, situé en 1887 au Danemark et qui raconte la rencontre entre le père et la mère de Rose, m’a fait très peur. J’ai trouvé les situations grotesques, les personnages répugnants, et la narration très particulière ne m’a pas donné envie de me plonger dans ce roman.
 .
Mon intérêt a heureusement grandi au deuxième chapitre, qui raconte l’arrivée de Rose à Paris en 1909. Je me suis dit que j’allais plonger dans une grande fresque romanesque en costumes d’époque, avec amours lesbiennes, péripéties et revers de fortune comme sait très bien le faire Sarah Waters dans « Caresser le Velours » ou « Du bout des doigts ». Peut-être était-ce en effet l’objectif d’Agnès Desarthe et j’ai trouvé ce récit agréable et somme toute intéressant.
 .
Afficher l'image d'origine
Agnès Desarthe
Le problème est que l’histoire est racontée de façon très fragmentée : chaque chapitre s’attache à une période particulière, puis on saute plusieurs années pour raconter une nouvelle situation : entre temps, Rose a changé de partenaire, d’état d’esprit, de niveau social…Difficile dans ces conditions de vraiment s’attacher au personnage puisqu’on n’assiste pas à sa transformation au fil des années, les conclusions nous sont directement imposées sans qu’on voit vraiment le lien et l’évolution. C’est dommage, car l’époque, de 1909 à 1930, était propice à de nombreux développements et à un vrai contexte culturel, politique et historique, avec la Première Guerre Mondiale, les Années Folles… Quant à la famille de Rose, il y avait également de quoi développer beaucoup plus la narration, entre une mère à l’apparence folle mais finalement très mystérieuse, qui prend des décisions extrêmement particulières, une nourrice au passé mouvementé, et un père qui n’est qu’esquissé.
 .
En fait j’ai eu l’impression de lire un roman bourré de bonnes idées, mais résumé, lyophilisé : là où l’on aurait mérité de lire un pavé, avec descriptions à gogo et intrigues foisonnantes- je repense à Sarah Waters – on se retrouve à sauter d’un événement-clé à un autre, sans être entraîné dans le mouvement, sans passion, sans souffle.
 .
« Ce Coeur Changeant » d’Agnès Desarthe aurait pu être une fresque passionnante, romanesque, historique et familiale. Mais même si j’ai pris plaisir à lire ce roman, je suis restée sur ma faim, et j’ai eu l’impression d’être confrontée à un livre  » peau de chagrin », manquant de souffle et de développements. Dommage.
Publié le 20 Août 2015 aux Editions de l’Olivier, 338 pages.
15e participation au Challenge 1% Rentrée Littéraire 2015
Challenge RL 2015

4 commentaires sur “Ce Coeur Changeant – Agnès Desarthe

  1. En effet, pas terribles les avis sur ce nouveau roman d'une auteure que j'aime beaucoup. Pour le moment, elle ne m'a jamais déçue. J'aime son univers décalé justement et sa maîtrise de la langue française et des jeux de mots. Mais bon, trop déjanté, ce n'est pas pour moi!

    Ce titre attendra encore un peu alors. J'ai encore "Comment j'ai appris à lire" dans ma PAL.

  2. @ Tant qu'il y aura des livres : sur la blogo oui, mais curieusement pas dans la presse…

    @Laeti : je ne dirais pas que c'est déjanté, le début est certes particulier mais cela se "corrige" à partir du 2e chapitre…le problème c'est que (à mes yeux) c'est assez superficiel et décousu…

    @Delphine : oui, alors que la presse l'encense…et qu'elle a eu au moins un prix littéraire pour cet ouvrage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *