Continuer – Laurent Mauvignier

« Continuer » est le premier roman que je lis de Laurent Mauvignier. Lorsque Sibylle apprend que son fils Samuel, un adolescent renfermé avec qui elle entretient une relation compliquée, a été impliqué dans une agression, elle décide de partir au Kirghizistan pour faire une randonnée à cheval avec lui, pour tenter de le sauver de sa dérive et de faire en sorte que mère et fils se rapprochent.

Ce livre a été adapté au cinéma, et j’ai eu l’occasion de le voir, un peu par hasard, il y a quelques mois. Pendant ma lecture, j’avais donc en tête les paysages magnifiques du Kirghizistan, mais aussi Virginie Effira qui joue Sibylle.

« Continuer » m’a laissé un avis mitigé. Inspiré d’une histoire vraie, l’idée de départ est excellente: l’agression dans laquelle Samuel est impliqué est un véritable électrochoc pour Sibylle qui va se remettre en question, quitter sa vie routinière et faire des choix osés et décisifs. Ce portrait de femme étouffée par les drames, les échecs, qui se réveille enfin et renoue à la fois avec qui elle est vraiment – baroudeuse, curieuse, indépendante – et avec ses racines (son père était russe, et elle parle la langue, donc est capable d’échanger avec les habitants du Kirghizistan) est vraiment très beau. La relation mère-fils dans le cadre de ce voyage de la dernière chance est également une trame très intéressante, et que j’ai trouvée réussie, tout comme les descriptions des paysages, ou les liens avec les chevaux.

En revanche, s’il y a des passages qui sont vraiment très bien écrits, certains aspects du texte m’ont semblé bancals, et surtout, manquant de subtilité. L’auteur insiste lourdement sur le racisme de Samuel, sur sa peur de l’autre ; le père est assez caricatural ; la fin est peu nuancée, tant sur ce qui arrive à Sibylle que sur la réaction de Samuel.

J’étais vraiment étonnée de voir cohabiter dans « Continuer » des passages très bien écrits, très maîtrisés, évocateurs, que j’ai trouvés très beaux, et d’autres qui m’ont déçue, voire ennuyée. Je ressors de cette lecture assez perplexe, je pense néanmoins que je tenterai le dernier livre de l’auteur, dont j’ai eu des échos enthousiasmants, « Histoires de la Nuit ». 

Publié en 2016 aux Editions de Minuit, disponible en poche. 

Un roman à l’affiche de la 110e émission de Bibliomaniacs ici.

2 commentaires sur “Continuer – Laurent Mauvignier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *