Le Discours – Fabrice Caro

Cela faisait un certain temps que j’avais envie de découvrir Fabrice Caro, et notamment « Le Discours » au sujet duquel j’avais eu des échos enthousiastes. Le roman sorti en 2018 revient d’ailleurs sur le devant de la scène, puisque son adaptation cinématographique va sortir d’ici quelques jours.

Vu le titre du roman, je pensais que le récit se déroulait lors d’un mariage, avec comme fil conducteur le discours d’Adrien, le frère de la mariée, mais il n’en est en fait rien. Adrien, quadragénaire un peu loser sur les bords, est invité à dîner chez ses parents, en même temps que sa sœur et le compagnon de celle-ci. Le jeune couple en profite pour demander à Adrien de prononcer un discours lors de leur mariage, ce qu’il accepte dans un moment d’égarement.

Ce futur discours rajoute un peu plus de poids sur les épaules d’Adrien, déjà bien stressé et abattu : lui qui pensait avoir trouvé un peu de bonheur et de stabilité auprès de Sonia après des années de jachère ou de plans calamiteux s’est fait plaquer par la jeune femme il y a 38 jours… et juste avant d’aller chez ses parents, à 17h24, il lui a envoyé par sms « coucou Sonia, j’espère que tu vas bien, bisous! »…depuis, il se désespère de ne pas recevoir de réponse…

Il y a des passages vraiment très drôles dans « Le Discours ». Je souris souvent en lisant des romans, mais il est rare que j’éclate de rire et cela m’est arrivé quelques fois durant cette lecture. L’attente de la réponse est un bon fil conducteur, et Fabrice Caro a créé un personnage principal attachant, à qui il arrive des péripéties tragi-comiques assez bien trouvées – et il y en aura forcément une ou deux qui feront écho à la vie du lecteur !

La fin est assez prévisible, l’ensemble n’est pas ultra original et l’intrigue tourne parfois un peu en rond, mais « Le Discours » est un livre néanmoins très plaisant à lire, qui fait passer un bon moment de lecture, et c’est déjà pas mal ! 

Publié en 2018 chez Gallimard, en poche chez Folio, 208 pages.

4 commentaires sur “Le Discours – Fabrice Caro

  1. oui j’aime bien ses BD mais je crois que plusieurs ont été un peu déçus par ce roman
    du coup on retrouve toujours le type désabusé… ça va, mais à petite dose
    pour le discours du témoin je me souviens d’une vidéo sur YT qui était super drôle (elle tournait en boucle)

Répondre à Eva Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *