La Grande Maison – Nicole Krauss

4 coeurs

Il est parfois des romans qu’il est judicieux de relire. Aimant beaucoup «Histoire de l’Amour » de Nicole Krauss je m’étais procuré « La Grande Maison », son livre suivant, en version originale. (The Great House). Etait-ce le mauvais moment pour lire ce livre ? Ou le fait que le langage étant soutenu, je ne connaissais pas un nombre important de mots anglais ? J’avais eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, et avais trouvé la fin décevante.

Pourtant, en français, la magie a opéré. Je me suis laissé porter par ce roman choral, où l’on découvre des personnages aux USA, en Angleterre et en Israël, dont les vies vont se croiser à cause d’un mystérieux bureau.
Dans les années 70 à New York, Nadia accepte de récupérer les meubles de Daniel Varsky, un jeune poète chilien qui doit retourner dans son pays. Une vingtaine d’années plus tard, elle est contactée par Leah, qui souhaite reprendre le bureau de son père, un énorme meuble aux multiples tiroirs. Le mari d’une écrivaine  atteinte d’Alzheimer découvre le secret que sa femme lui a toujours caché. Un veuf israélien renoue avec son fils et s’inquiète car celui-ci n’est pas rentré à la maison. Isabel, une étudiante américaine vit avec son petit ami et la sœur de celui-ci et partage leur mode de vie reclus et étrange. Weicz est un antiquaire qui recherche les meubles volés aux Juifs pendant la guerre, son objectif est de reconstituer le salon de son père, il ne lui manque que le bureau pour que la pièce soit complète.
J’ai aimé ces histoires et ces personnages si différents qui se croisent à travers les temps et les lieux, et que l’on découvre en suivant la trace de ce fameux bureau. Il y a des zones d’ombre, et j’ai apprécié que tout ne soit pas révélé-et la fin que j’avais trouvée alors décevante, m’a semblé aujourd’hui touchante et marquante. C’est en tout cas un roman que j’ai fini il y a quelques temps déjà et qui me reste en tête. Une très belle re-découverte.

7 commentaires sur “La Grande Maison – Nicole Krauss

  1. J'ai vu cette auteure au Festival America de Vincennes et je l'ai trouvée très intéressante à écouter. Je ne l'ai toujours pas lue. Et là, je file rechercher le nom de son compagnon, écrivain lui aussi, car je ne sais plus quel auteur c'est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *