Le Puits – Ivan Repila

4 coeurs

Je n’avais pas encore entendu parler de ce très court roman (une centaine de pages), préfacé par Zoé Valdes, avant de lire le billet de Jérôme, que ce livre a perturbé et rendu perplexe, et celui de Laure, pour qui c’est un coup de cœur.

Laure m’ayant gentiment prêté son exemplaire, j’ai pu donc me plonger dans cette histoire effectivement perturbante, écrite par Ivan Repila, un auteur espagnol contemporain.
Deux frères, le Grand et le Petit, sont dans un puits. Pourquoi, comment? On ne le sait pas. Avec eux, un sac à dos rempli de nourriture que le Petit aimerait bien manger, mais le Grand refuse, car « c’est le sac de Maman ».
On suit, dans une langue belle et forte, le dépérissement des deux frères qui ne se nourrissent que d’insectes et d’eau croupie, l’organisation des journées, la peur des loups et de la pluie, les sentiments contradictoires qui les animent, la folie qui les guette, l’espoir de s’en sortir comme le désir de mourir pour que tout s’arrête.
Ivan Repila
C’est un texte dur, physiquement et psychologiquement, et d’autant plus que l’on ignore tout des causes de cet enfermement et de ce qui se passe en-dehors du puits. Certaines scènes sont particulièrement intenses, à la limite du soutenable, et je ne faisais pas la fière dans la métro en lisant quelques passages qui      m’ont retourné l’estomac.
Sans vouloir révéler la fin, les dernières pages apporteront un éclairage nouveau sur tout le déroulement du conte.
Il y a un côté universel à cette histoire, qui pourrait se passer n’importe où, n’importe quand. J’en suis ressortie percutée, marquée. Qu’on apprécie ou pas cette lecture, je ne pense pas qu’on puisse en ressortir indifférent.
C’est un conte « simple » dans le sens où il n’y a que deux personnages et un seul lieu – j’imagine d’ailleurs bien une adaptation en pièce de théâtre – mais extrêmement riche en situations et en sentiments. C’est un texte qui a une grande force, un vrai coup de poing, grâce à une langue très bien maniée par l’auteur.
Une vraie réussite.
Merci Laure pour le prêt! 
25e contribution: j’entame donc mon 5e % du Challenge 1% rentrée littéraire 2014 organisé par Hérisson.
5/28 pour le Challenge « L’Union Européenne en 28 livres » catégorie: Espagne
Challenge Europe

18 thoughts on “Le Puits – Ivan Repila

  1. Il ne laisse personne indifférent, c'est sûr, et je trouve cela formidable. Dérangeant, percutant et insaisissable (du moins pour moi), c'est un texte qui ne s'oublie pas, que l'on ait aimé ou pas d'ailleurs.

  2. Je ne vais pas tarder à le commencer. Comme toi, le billet de Jérôme et aussi celui de Sandrine m'avaient beaucoup intriguée et je n'ai pas pu résister. J'ai de plus en plus hâte de l'ouvrir, vivement que je termine ma lecture en cours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *