Corruption – Don Winslow

Si j’avais bien sûr entendu parler de Don Winslow, et notamment de sa fameuse trilogie, terminée avec « La Frontière », c’est un auteur que je n’avais pas encore lu, et c’est grâce au podcast littéraire Bibliomaniacs que je l’ai enfin découvert, avec la lecture de « Corruption ».

« Corruption » met en scène des policiers d’élite de New York, regroupés au sein d’une unité appelée « La Force », chargée de maintenir l’ordre dans les quartiers difficiles du nord de Manhattan. Parmi eux, Denny Malone, le plus connu et le plus respecté de l’unité, qui travaille depuis près de vingt ans avec ceux qui sont non seulement ses collègues mais aussi ses meilleurs amis, Russo et Montague. L’équipe accepte régulièrement des enveloppes et des cadeaux de la part de gangs ou de la mafia locale, pour fermer les yeux ou rendre des services, mais ils ont récemment réalisé un énorme coup : en démantelant un important trafic de drogue, ils ont prélevé sur la saisie une très grosse somme d’argent qu’ils se sont partagée et un stock d’héroïne qu’ils veulent vendre à leur profit, en espérant ainsi pouvoir mettre leur famille à l’abri du besoin et prendre prochainement leur retraite. Mais les Affaires Internes s’intéressent de très près à eux et notamment à Malone, qu’ils feront tomber s’il ne leur donne pas des renseignements sur la corruption qui gangrène tout le système, qu’il soit policier, judiciaire, ou municipal…

Quelle claque que ce livre ! Pourtant je ne peux pas dire qu’il soit très original. Il met en scène des policiers-caïds à la limite du cliché – l’Irlandais, l’Italien, l’Afro-Américain… qui nettoient les rues de New York tout en profitant du système, et l’histoire racontée, les scènes décrites, convoquent tout un imaginaire lié aux films de mafieux, ou aux séries policières. Et pourtant, ce que propose Don Winslow fonctionne parfaitement, et ce roman a été un vrai bonheur de lecture. Les personnages sont attachants, ils commettent des actes répréhensibles mais il y a de vrais liens d’amitié, des histoires d’amour sincères, un réel intérêt pour l’avenir de leurs enfants… l’intrigue en elle-même est soignée, avec une construction bien maîtrisée.

Don Winslow écrit extrêmement bien, il y a un rythme, un style, un vrai pouvoir évocateur, des dialogue bien ficelés remplis de punchlines, pour un rendu très cinématographique – une grande partie de l’oeuvre de Don Winslow va prochainement être adaptée au cinéma (Corruption, et un autre roman, Satori) et en série (la fameuse trilogie) et cela ne m’étonne pas du tout. J’avais décidé de lire simplement quelques pages pour tâter le terrain, et j’ai été ferrée, j’ai dévoré le roman, et je n’ai désormais qu’une hâte, lire d’autres ouvrages de l’auteur – je vais bientôt commencer « La Griffe du Chien ».

Vous l’aurez compris, « Corruption » est un roman que je vous recommande chaudement… ainsi que son auteur ! 

Pour découvrir l’avis des Bibliomaniacs, écoutez l’émission de Janvier 2020 ici.

Publié en 2018 chez Harper Collins, traduit par  JeanEsch , 592 pages. Disponible en poche

6 commentaires sur “Corruption – Don Winslow

  1. Je suis en train de rédiger mon billet sur La frontière, je faisais une petite pause en naviguant par ci par là, et voilà que je tombe sur ton billet ! J’ai bien aimé Corruption, mais le fait d’avoir lu la trilogie « Art Keller » (La griffe du chien, Cartel, et La frontière, donc) me l’a rendu un peu « fade »… donc, oui, je t’encourage fortement dans ton projet de lire La griffe du chien, un roman inoubliable, ainsi que la suite (même si je garde une petite préférence pour le premier).

  2. Avant d’attaquer sa trilogie, j’ai lu Missing: Germany et Missing: New York polars plutôt basiques, beaucoup de dialogues, efficaces, certes mais comme des épisodes de série. En revanche j’avais récupéré lors du désherbage de la médiathèque Du feu sous la cendre, bien plus original, qui m’a très heureusement surprise, publié en 1999 aux USA.
    Il me reste donc tous ces gros pavés à découvrir.

  3. Chère Eva j aime beaucoup ton blog il me donne le moral ça me fait du bien de te lire Bravo pour le titre de ton blog !
    Je me suis achetée la Griffe du chien il est dans ma pal !
    Bon week-end
    Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *