Une Part de Ciel – Claudie Gallay

2 coeurs

J’avais adoré les Déferlantes, et étais donc ravie de lire le nouveau roman de Claudie Gallay, « Une Part de Ciel », avec sa belle couverture rouge.

Carole retourne dans son petit village d’enfance, dans la montagne. Son père, dont elle a des nouvelles de façon sporadique, lui a donné rendez-vous, sans jour fixe, en lui envoyant une boule à neige comme à son habitude. En l’attendant, elle traduit une biographie de Christo et retrouve sa soeur et son frère, qui eux sont restés au village. Entre eux plane un drame, l’incendie qui a détruit leur maison d’enfance et a abîmé les poumons de Gaby, sa sœur.
Comme « Les Déferlantes », « Une part de ciel » est un roman d’atmosphère, un roman d’hiver. Claudie Gallay excelle à instiller une sensation de solitude, de décalage, entre Carole et sa famille, entre Carole et le village. Carole participe, mais toujours un peu en retrait, en contemplation, comme lorsqu’elle prend en cachette des photos de la « serveuse à Francky ». Elle observe mais ne comprend pas forcément, des évidences, connues de tous, lui échappent, tout comme elle peut se méprendre sur des événements du passé.
J’ai trouvé que l’auteur a un vrai talent pour créer et faire vivre un microcosme, une petite communauté de petites gens, mais j’ai par contre ressenti une petite sensation d’ennui en lisant ce livre, où il y a beaucoup d’attente: le temps s’étire pour Carole qui attend son père, et pour Gaby qui attend son mari incarcéré. Je n’ai pas non plus été trop convaincue par ces allusions à la biographie de Christo que Carole est censée traduire – alors qu’elle est professeur de pâtisserie?-, par le rituel de la photographie de la « serveuse à Francky », ou par la révélation du secret de famille, que j’ai trouvé tiré par les cheveux.
Mais j’ai été touchée par les personnages, les situations, la culpabilité de Carole par rapport à sa sœur. Tout ne m’a pas plu dans ce livre alors que j’avais été enthousiasmée par les Déferlantes. C’est donc une impression en demi-teinte, et une petite déception pour moi, mais l’ayant fini il y a quelques mois déjà je reste quand même marquée par l’atmosphère particulière qui s’en dégage (beaucoup plus que par l’histoire).
C’est une lecture commune avec Laure.

6 commentaires sur “Une Part de Ciel – Claudie Gallay

  1. Comme je le disais à Laure, ce n’est pas mon préféré de Claudie Gallay mais j'ai quand même beaucoup aimé et je suis fan de l'auteur. Comme tu le dis elle écrit vraiment bien les ambiance et elle sait créer des personnages. J'ai aussi écouté le début de la version audio et elle est très réussie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *