Les Grands – Sylvain Prudhomme

5 coeurs

« Les Grands » de Sylvain Prudhomme est un roman que j’ai découvert en regardant La Grande Librairie, c’était un coup de coeur de François Busnel.

Le récit se passe en Guinée-Bissau, en 2012. Couto, qui fut le guitariste de Mama Djombo, un groupe de musique très célèbre à la fin des années 70, et qui vit maintenant de petits boulots, apprend la mort de Dulce, la chanteuse star du groupe, qui fut à l’époque sa petite amie.   Pendant ce temps, à quelques jours du deuxième tour des élections, un coup d’état de l’armée se prépare. Sur une journée, on suit les déambulations de Couto et ses pensées qui retracent les trente dernières années : moments avec Dulce, guerilla pour l’indépendance du pays envers le Portugal, et surtout essor international du groupe Mama Djombo, porté par l’espoir, après l’indépendance, que la Guinée Bissau devienne un pays libre et moderne.

Sylvain Prudhomme

J’ai adoré ce livre! Je me suis trouvée transportée en Guinée Bissau, avec son ambiance, ses couleurs, ses odeurs : les descriptions de Sylvain Prudhomme m’ont rappelé mon séjour au Cap-Vert. Les mots en créole dans le récit, les extraits de chanson achèvent de poser le décor, et contribuent à faire exister le groupe et son passé glorieux. J’ai découvert trente ans d’histoire de la Guinée Bissau, et un rappel du temps, pendant les années 70, où l’Afrique était pleine d’espoirs de changements et d’autonomie, portée par des leaders charismatiques.
Couto est un personnage très attachant, qui fait le lien entre les années 70 et l’époque contemporaine. C’est le seul membre du groupe qui a été inventé par l’auteur, car en effet le groupe et ses autres musiciens ont réellement existé. Ce sont des « grands » pour l’histoire du pays et sa culture musicale, qui provoquent la fierté et le respect, même des jeunes rappeurs de la nouvelle génération.

C’est un beau roman, extrêmement bien écrit, qui évoque l’amour, l’espoir, l’histoire, la musique, de façon captivante. Un magnifique moment de lecture.

Vous pouvez écouter ici  « Dissan na mbera » qui est souvent mentionné dans le livre.

« Les Grands » de Sylvain Prudhomme est un vrai bonheur de lecture, et j’en fais d’ailleurs une nouvelle pépite de l’année 2014-2015 dans le cadre du non-challenge organisé par Galéa!

 

41e contribution au Challenge 1% Rentrée Littéraire 2014 organisé par Hérisson.

Publié le 28 août 2014 aux Editions Gallimard, 256 pages

8 thoughts on “Les Grands – Sylvain Prudhomme

  1. Je le pressentais Eva que tu allais l'aimer ce livre. Que ça peut m'énerver, je suis passée totalement à côté. Ceci dit, sur les 3 romans Elle proposés, les autres ne m'ont pas plus plu (il m'en reste encore un à lire mais j'ai peu d'espoir). Donc, malgré le fait que je ne suis pas allée au bout c'est peut-être celui auquel je trouverais le plus de qualités.

  2. ah ah, tu as déjà vu un livre que Busnel présente et dont il ne fait pas un coup de coeur toi ?
    Bon plus sérieusement, ton enthousiasme fait plaisir à lire, je n'accroche pas toujours aux romans "musicaux", mais j'aime cette idée des 'grands".
    Merci de ta participation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *