Mariages de Saison – Jean-Philippe Blondel

.

2 coeurs

.

Ayant découvert Jean-Philippe l’an dernier avec « Un hiver à Paris », que j’avais beaucoup aimé, j’ai renouvelé l’expérience chez cette année avec son nouveau roman « Mariages de Saison »… Malheureusement, cette lecture n’a pas été à la hauteur de ce que j’espérais.

 .
Corentin, 27 ans, travaille comme vidéaste de mariages, en duo avec son parrain Yvan. Cette activité est saisonnière, et pendant quelques mois le jeune homme doit y consacrer tous ses week-ends. Difficile de s’impliquer dans une relation amoureuse, de garder le contact avec ses amis quand on n’a pas le même rythme qu’eux. Corentin semble être dans une période où il ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie, que ce soit sur le plan personnel comme sur le plan professionnel. Pourtant, alors qu’il filme une jeune mariée déclarant son amour à son mari, il a un déclic qui le pousse à en savoir plus sur ses proches…
 .

Jean-Philippe Blondel

« Mariages de Saison » est un roman qui m’a laissé une impression mitigée. L’idée de Jean-Philippe Blondel de se baser, pour raconter l’histoire de Corentin, sur une succession de mariages vus par les vidéastes est excellente, même si cela entraîne forcément une comparaison (en défaveur de ce livre) avec le célèbre film « Quatre mariages et un enterrement ». Le fait que Corentin choisisse les confessions vidéo pour se rapprocher des gens qui comptent pour lui et pour mieux les connaître est également très bien trouvé. Les différentes cérémonies, avec leurs ambiances propres, les personnalités des mariés, les interactions des familles donnent du dynamisme au récit, Jean-Philippe Blondel n’a pas lésiné sur les faits marquants, les secrets, les rebondissements, le passé qui réapparaît brusquement…Tout était donc réuni pour que ce livre soit un vrai plaisir de lecture.

.

Alors pourquoi « Mariages de Saison » m’a-t-il laissée relativement froide? Je me suis retrouvée devant une mécanique bien huilée, bourrée de bonnes idées, mais qui m’a gardée à distance. Autant « Un hiver à Paris » dégageait une atmosphère très particulière, était articulé autour d’un personnage principal attachant et qui m’avait beaucoup touchée, et parlait d’un sujet sensible de façon à la fois pudique et profonde, autant ce nouveau livre de Jean-Philippe Blondel, pourtant bien maîtrisé m’a laissé une impression d’artificialité. C’est bien mené, bien cadré…mais sans vraiment de saveur. Est-ce dû au fait qu' »Un hiver à Paris » est inspiré de la propre vie de l’auteur alors que « Mariages de Saison » semble être une oeuvre de pure fiction? En tout cas ce roman ne m’a pas vraiment parlé, je ne me suis pas attachée à Corentin, je ne me suis pas vraiment intéressée à son parcours et à son avenir…

.

« Mariages de Saison »ne restera pas longtemps dans ma mémoire, même si je ne peux pas dire que ce soit un mauvais livre. Heureusement que ce n’est pas le premier roman de l’auteur que je lis, et je sais avec « Un hiver à Paris » que Jean-Philippe Blondel est un excellent écrivain, je lirai donc avec grand plaisir d’autres ouvrages qu’il a écrits.

.

Publié le 1er Janvier 2016 aux Editions Buchet-Chastel, 192 pages.

.

9e participation au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo.

.

8 commentaires sur “Mariages de Saison – Jean-Philippe Blondel

  1. J'ai été contente en début d'année que l'auteur ait sorti un nouveau livre car comme nombreux d'entre nous, j'ai beaucoup aimé "Un hiver à Paris". Puis, il y a eu les nombreux avis mitigés… Je pense que je suivrai le conseil de Delphine Olympe et emprunterai plutôt "Et rester vivant".

  2. @ Jérôme : voilà!

    @ Clara & Virginie : ouf, je ne suis pas la seule…

    @ Delphine & Tiphanie : non je n'ai lu que celui-ci et Un Hiver à Paris, je note donc "Et rester vivant"

    @ Fleur: oui c'est dommage, l'idée était top

    @ Edyta : je vais également suivre le conseil de Delphine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *