Money Shot – Christa Faust

money shot

Il n’y a pas beaucoup d’auteures publiées chez Gallmeister (je n’ai lu qu’Ellen Urbani avec « Landfall ») et Christa Faust est, à ma connaissance, la première écrivaine à rejoindre la collection Neonoir, les polars de cette maison d’édition. « Money Shot » me faisait donc de l’œil d’autant plus qu’ il est rare que des enquêtes soient menées par d’anciennes stars du porno! C’est donc la curiosité, mais aussi le bouche à oreille positif, qui m’a fait ouvrir ce livre.

Gina Moretti alias Angel Dare est une ancienne star du porno qui dirige aujourd’hui une agence d’actrices porno. Appelée par un ami réalisateur qui lui demande de le dépanner en tournant dans un de ses films, elle se retrouve agressée et enfermée dans le coffre d’une voiture. Parvenant à s’enfuir, elle se retrouve en cavale, et mêlée à une sombre histoire de trafic de jeunes femmes d’Europe de l’Est…

christa
Christa Faust

Cela me manquait de lire un thriller dont l’héroïne est une femme. Et quelle femme ! Forte personnalité, indépendante, grande gueule et ne manquant pas de ressource, Angel Dare est LA bonne raison de lire « Money Shot ». Car, non, ce livre n’est ni le polar de l’année, ni de la grande littérature, l’intrigue n’est pas exceptionnelle et il y a un peu trop de petites incohérences et de facilités à mon goût… Il n’empêche que « Money Shot » est porté par un style fluide, un rythme effréné, et une bonne dose d’humour, qui font oublier les faiblesses de l’histoire. Le contexte du récit est original, puisqu’on y découvre les coulisses du X, sans pour autant que le roman enchaîne les scènes de sexe. « Money Shot » m’a rappelé une série de romans policiers que j’aime beaucoup, ceux de Sue Grafton, mettant en scène la détective Kinsey Millhone : les intrigues ne sont pas toujours bien ficelées, mais le personnage principal est attachant et donne envie de tourner les pages, et même de lire le livre suivant de la série.

L’histoire de « Money Shot » n’est clairement pas inoubliable, mais j’ai passé un excellent moment en lisant ce livre , et le style et le personnage principal lui donnent un goût de reviens-y. J’ai vu que Christa Faust avait -entre autres, puisqu’elle semble assez prolifique même si « Money Shot » est le premier roman traduit en français – écrit une suite à cet ouvrage, en VO « Choke Hold », j’espère que  Gallmeister le publiera bientôt car je me ferai un plaisir de le lire.

Publié le 2 Juin 2016 chez Gallmeister (Neonoir), traduit par Christophe Cuq, 240 pages.

Sixième Participation au Challenge Gallmeister organisé par Léa.

gallmeister-300x51

5 commentaires sur “Money Shot – Christa Faust

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *