Little Bird – Craig Johnson

Depuis le temps que j’entendais parler de la série de romans policiers « Walt Longmire » écrite par Craig Johnson, j’ai profité de l’été pour lire le premier opus, « Little Bird ». Mais il est toujours délicat de découvrir après coup un roman qui a suscité une grande vague d’enthousiasme car on met la barre très haute…au risque d’être déçu!

Walt Longmire, vétéran de la guerre du Vietnam, est depuis un quart de siècle le shérif d’une petite ville du Wyoming. Père d’une grande fille, il vit seul depuis la mort de sa femme, survenue quatre ans auparavant. Alors qu’il se rapproche enfin de la belle Vonnie, le cadavre d’un jeune homme est découvert. Il s’agit de Cody Pritchard, condamné il y a deux ans avec trois comparses pour le viol d’une jeune Amérindienne déficiente mentale, Melissa Little Bird, mais à une peine indulgente qui avait choqué la communauté amérindienne locale. S’agit-il d’une vengeance? Commence alors pour Walt une enquête délicate pour retrouver le meurtrier puisque son meilleur ami Henry Standing Bear est de la famille de Melissa…

johnson-c-johnson-54cf3d17f31ae
Craig Johnson

J’attendais donc beaucoup de ce roman, qui m’avait été chaudement recommandé. Et effectivement, il possède de nombreuses qualités. « Little Bird » est indéniablement un roman d’atmosphère, où la petite ville du Wyoming est très bien dépeinte par Craig Johnson, avec la rudesse de ses paysages, sa population où se côtoient les Blancs et les Amérindiens, et ses personnages hauts en couleurs, tous très bien incarnés. Des personnages souvent bien cabossés, par l’histoire – Henry et Walt ont fait la guerre du Vietnam – ou par la vie, parfois par les deux. Guerre, viol, violences, mutilations (le mentor de Walt, Lucian, qui a bien roulé sa bosse, est unijambiste – le père de Mélissa, Lonnie, a perdu ses deux jambes à cause du diabète), peu sont épargnés, mais tous sont attachants. L’intrigue en elle-même est intéressante puisque Walt doit faire son travail, c’est-à-dire retrouver le meurtrier de Cody et protéger les trois autres garçons impliqués dans le viol au cas où le crime serait une vengeance alors qu’il éprouve beaucoup de sympathie et de commisération pour Melissa, la jeune victime amérindienne. Rien à dire sur le déroulement de l’intrigue, qui est bien mené jusqu’au dénouement final.

Alors pourquoi n’ai-je pas été vraiment transportée? Si je n’ai rien de négatif à dire sur l’intrigue et les personnages, et que j’ai été conquise par l’atmosphère de « Little Bird », j’ai quand même trouvé ce récit trop long et trop lent à mon goût. « Little Bird » n’est pas un roman que j’ai dévoré, ce qui est plutôt mon comportement avec un bon policier, mais que je lisais  100 pages par 100 pages. Un petit manque de rythme qui m’a un peu fait patiner dans ma lecture.

« Little Bird » a quand même attiré mon attention – l’écriture et les personnages sont prometteurs et me donnent envie de lire le second tome pour voir si la série décolle. A ce jour, Gallmeister a publié une dizaine de romans de cette série, ce serait donc dommage de passer à côté d’une oeuvre aussi pléthorique. A savoir que les livres ont été adaptés en série TV sous le nom de « Longmire », et cinq saisons ont déjà été diffusées.

Publié en Juin 2009 chez Gallmeister, traduit par Sophie Aslanides, 416 pages.

Et une 8e participation au Challenge Gallmeister organisé par Léa TouchBook.

gallmeister-300x51-300x51

14 thoughts on “Little Bird – Craig Johnson

  1. Je ne suis pas sure que le deuxième tome t’enchante davantage, parce qu’il est lui aussi assez lent ! Il faut accepter et se laisser porter, en espérant que la magie opère. Pour moi, ça fonctionne, alors qu’habituellement je ne suis pas très patiente. Mais dans les personnages, dans les décors, dans la plume de Craig Johnson, il y a un quelque chose qui me plait.

    1. c’est vrai que je ne suis pas très patiente, et pour moi les bons romans policiers sont souvent ceux qu’on dévore…et là ce n’était pas le cas…je verrai avec le 2nd tome si j’arrive à accrocher plus sinon tant pis..

  2. Comme je te disais sur IG (amusant de voir ton billet après celui de Marie-Claude) , si j’avais aimé Little Bird, j’ai largement préféré les suivants (je ne les ai pas tous lus d’ailleurs ..je prends mon temps!) – j’adore comment l’auteur développe l’amitié entre Longmire et Henry et fait la belle part aux Indiens Crow et Cheyenne. Bref, je suis ravie de voir que tu vas continuer à les découvrir (et je regarde aussi la série télé) 🙂 ps : Henry est mon personnage préféré <3

      1. C’est bien une adaptation des intrigues – ils ont simplement changé les détails de certains personnages (ainsi la flic italienne est une grande blonde et pas une petite brune) mais tout fonctionne comme dans le livre et comme tous les autres te le disent, on s’attache vraiment au personnage et ma chance : le personnage d’Henry est interprété par un acteur que j’affectionne beaucoup et le voir pratiquer l’humour indien, quel plaisir !

  3. Comme l’écrit Electra, les suivants sont meilleurs. Je lis chaque roman à sa parution (le dernier arrive bientôt) et aucun ne m’a déçue. J’ai mes préférés, bien sûr, mais on retrouve la même ambiance. Et c’est ce qui fait le charme de la série.

  4. Cette série m’enchante à chaque fois, même si certains tomes m’ont particulièrement séduite. Je regrette que cette série soit présentée dans le genre policier, car ce n’en est pas vraiment pour moi. Alors certes il y a shérif, crime et enquête, mais dans la plupart des romans ces éléments servent plutôt de toile de fond au développement des personnages et de leurs relations,l’auteur aborde quantité de thèmes et il y a bien sûr l’aspect nature writing que j’apprécie beaucoup. Avec les romans policiers on a certaines attentes, qui peuvent en effet se révéler déçues avec cette série.

  5. Punaise, ça fait deux fois que je tente de laisser un commentaire. Et ce n’est qu’aujourd’hui que je vois dans ma blogroll qu’il y a du neuf chez toi. J’avais hâte de le lire, ce billet. Certes, l’intrigue ne déplace pas les montagnes. Mais j’aime cette atmosphère et cette lenteur. Et les personnages… Wow! Bref, je suis conquise. En espérant que tu puisses davantage apprécier le 2e opus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *