Les Pièces Manquantes – Manon Gauthier

Ce que j’apprécie dans les jurys de lecture de livres de poche, c’est l’opportunité d’une session de rattrapage pour enfin lire des ouvrages repérés dès leur sortie en broché, et cela a été le cas avec « Les Pièces Manquantes » de Manon Gauthier.

La jeune femme est journaliste, avec un goût prononcé pour le true crime (comme moi!) et les histoires de serial killers – elle a notamment rédigé sa thèse sur « Le traitement médiatique de l’affaire Guy Georges ». Alors qu’elle est stagiaire à la rubrique « faits divers » du Parisien, elle entend parler d’un Américain, Gary L. Steward, adopté lorsqu’il était bébé à la suite d’un événement épouvantable, qui a découvert après recherches l’identité de ses parents biologiques. La forte ressemblance de son père avec le portrait-robot du serial killer, et des coïncidences troublantes, le convainquent que son géniteur est celui que l’on surnomme « le Zodiac », le mystérieux tueur en série qui a œuvré aux USA dans les années 60, sans jamais avoir été formellement identifié par la police.

Manon Gauthier se passionne pour cette affaire, qu’elle nous raconte en alternance avec sa propre histoire familiale. En effet, elle aussi a un lien avec son père qui se teinte d’interrogations, d’enquête et de juridique : celui-ci est décédé quelques jours avant qu’elle ne passe son bac, dans des circonstances mystérieuses, suite à une noyade. Est-ce un accident, un suicide… ou un meurtre? En effet, sa relation avec sa dernière épouse, beaucoup plus jeune que lui, battait sérieusement de l’aile, et il se disait harcelé et menacé par les mauvaises fréquentations de celle-ci…

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce livre qui rassemble des éléments que j’apprécie en littéraire : true crime, enquête, mystère familial… la narratrice et Gary L. Steward sont blessés par des événements tragiques et cherchent jusqu’à l’obsession des réponses à leurs questions : mais tous deux n’ont-ils pas tendance à vouloir croire ce qui les arrange ?

C’est passionnant, haletant… un vrai plaisir de lecture ! 

Publié en 2021 chez Marchialy, disponible au Livre de Poche, 224 pages.