Pétronille – Amélie Nothomb

3 coeurs

Je ne suis pas une grande fan d’Amélie Nothomb, qui se précipite sur son dernier roman dès le jour de sa parution, mais j’avais beaucoup apprécié « La Nostalgie Heureuse », son livre publié en 2013 et le thème de son nouveau roman, « Pétronille »- amitié et champagne – m’a interpellée.

Amélie Nothomb adore le champagne, et cherche quelqu’un qui partagera la même passion qu’elle, une « convigne », joli néologisme qui est au vin ce que la compagne est au pain. Dans une séance de dédicaces, elle rencontre Pétronille Fanto, lectrice avec qui elle entretient déjà une correspondance. Celle-ci, apprentie romancière « prolétaire » au look de garçon manqué, téméraire et grande gueule, va devenir la convigne tant attendue, mais également une grande amie d’Amélie.
Jake Hinkson

C’est l’histoire de cette amitié que nous raconte l’auteur, une belle amitié – à l’opposé de celle décrite par « Antechrista »- où coule le champagne, mais qui est aussi faite de moments décalés partagés, de présentations aux parents, d’entraide, au rythme des livres publiés par Pétronille, devenue écrivain confidentielle mais reconnue par ses pairs.

Le livre reste assez léger, et la fin m’a déçue, mais j’ai été séduite par cette amitié entre deux femmes que tout oppose, réunies par leur amour des lettres et du champagne, et amusée par les situations rocambolesques (vraies?) décrites par Amélie Nothomb: une interview de Vivienne Westwood où celle-ci a un comportement hallucinant, un échange entre Amélie Nothomb et l’employée d’une maison d’éditions qui lui dit:  » Vous savez bien que dans le monde des lettres, les prolétaires n’ont aucune chance. »
C’est un roman léger comme une bulle de champagne, qui se lit vite et bien, mais une jolie histoire d’amitié, et surtout un très beau portrait, sous le pseudonyme de Pétronille, de l’écrivain Stéphanie Hochet, qu’Amélie Nothomb donne vraiment envie de découvrir.
Quatrième contribution au Challenge 1% Rentrée Littéraire 2014 organisé par Hérisson…
challenge 1% 2014

Et 3/28 pour le Challenge « L’Union Européenne en 28 livres », catégorie: Belgique
Challenge Europe

6 commentaires sur “Pétronille – Amélie Nothomb

  1. A chaque fois que je me résous à lire un roman d'Amélie Nothomb (depuis "Hygiène de l'assassin, je n'ai rien trouvé qui soit aussi bon dans ses écrits), je suis agacée par le style et déçue par la fin (je trouve les dialogues bizarres, et la narration un peu vide)…là, j'ai l'impression qu'elle est encore dans l'autofiction, voire la complaisance et j'hésite ! Par contre, comme toi, j'ai une curiosité pour sa "convigne" écrivain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *