Prête à tout – Joyce Maynard

5 coeurs
Après Baby Love, Long Week-End, Les Filles de l’Ouragan et L’Homme de la Montagne, Prête à Tout était le dernier roman de Joyce Maynard publié en français qu’il me restait à lire, même si j’avais vu il y a longtemps son adaptation cinématographique par Gus Van Sant avec Nicole Kidman dans le rôle principal.

Prête à tout, inspiré d’un fait divers, est un thriller raconté par une multitude de personnages, qu’ils soient brefs intervenants ou narrateurs récurrents. Suzanne est la reine d’une petite ville des Etats-Unis : petite fille chérie de ses parents, épouse adorée de Larry, elle est décidée depuis son plus jeune âge à vivre pleinement le rêve américain et à devenir une star de la télévision. Pour le moment employée dans un poste subalterne d’une petite chaîne locale, elle compte bien évoluer rapidement, notamment en réalisant un documentaire sur trois lycéens un peu paumés. Mais quand son mari Larry est retrouvé assassiné chez eux, elle devient rapidement la suspecte numéro un…

La construction du roman, faite d’une succession de courts témoignages, donne beaucoup de dynamisme au récit, et rend rapidement accro à ce récit aussi habile que jouissif. Chaque personnage, majeur ou mineur, donne son point de vue sur l’histoire, qu’il soit honnête, biaisé ou complètement mensonger. En effet, certains ont des œillères, d’autres sont manipulés, et quelques-uns mentent éhontément. L’intrigue se dessine donc entre vérité et faux-semblants, et c’est un vrai plaisir de lecture de découvrir cette histoire passionnante à 360 degrés.
Joyce Maynard
Prête à tout est pour l’instant mon roman préféré de Joyce Maynard, il est malin, bien mené et très agréable à lire. Ce portrait d’une jeune femme aux dents longues, obnubilée par sa réussite professionnelle, qui fait tout pour ressembler à une star, et connait par coeur les biographies des journalistes star est absolument jouissif, tout comme l’ironie qui est présente à quasiment toutes les pages…la fin du roman est d’ailleurs particulièrement réussie. J’ai beaucoup aimé également quand Suzanne se demande qui pourrait jouer son rôle au cinéma et évoque cette actrice que Tom Cruise vient d’épouser… Nicole Kidman qui jouera effectivement le rôle de Suzanne dans le film « Prête à tout ». Mention spéciale aux personnages très bien incarnés, notamment celui de Lydia, très touchante en jeune fille mal dans sa peau qui pense enfin avoir trouvé une amie.
J’ai adoré Prête à tout, de Joyce Maynard, un petit bijou à la fois noir et méchamment drôle, qui est un vrai page-turner…A découvrir!
Publié le 7 Mai 2015 aux Editions Philippe Rey, traduit par Jean Esch, 332 pages.
2e participation au Mois Américain 2015
                                         amarica

11 thoughts on “Prête à tout – Joyce Maynard

  1. J'avais beaucoup aimé le film de Gus Van Sant. Et j'avais assisté à plusieurs rencontres avec Joyce Maynard au Festival America de septembre 2014, elle y avait annoncé la sortir de "Prête à tout" en France. C'est un petit bout de femme épatante et pétillante. J'ai vraiment très, très envie de découvrir ce roman.

  2. Ton billet donne vraiment envie. Si je ne l'avais déjà lu, je ne résisterais pas.
    J'ai beaucoup aimé aussi, quoique pour ma part, j'ai préféré "L'homme de la montagne". Les jeunes narrateurs, j'adore. Surtout lorsque c'est bien mené.

    Et il me reste à lire "Long Week-End" et 'Les Filles de l'Ouragan".
    Tu as lu aussi une "Et devant moi, le monde" et "Une adolescence américaine"?

  3. @tant qu'il y aura des livres : je pense que c'est une valeur sûre 🙂

    @Marie-Claude : j'ai bien aimé L'Homme de la Montagne, mais j'ai trouvé que la dernière partie était en trop, et pas très bien maîtrisée…Je n'ai pas encore lu "Une adolescence américaine" mais j'ai fini il y a peu "Et devant moi, le monde", billet à venir d'ici quelques jours!

    @Hélène : Les Filles de l'Ouragan n'est pas son meilleur…j'ai trouvé celui-ci bien supérieur

    @Laeti: j'avais trouvé L'Homme de la Montagne et Long Week End assez similaires, deux adolescents (fille dans le premier, garçon dans le second) qui sans le vouloir vraiment, se retrouvent dans une situation dramatique

    @Titine: tous les gens qui l'ont rencontrée, notamment au Festival America, m'ont dit qu'elle était top!

  4. Votre enthousiasme m'a incitée à effectuer cette lecture qui m'a beaucoup plu. Effectivement, ce roman polyphonique est l'oeuvre d'une virtuose ! Elle joue très finement avec la psychologie, les intérêts et le langage de chaque personnage. Comme vous, j'ai été touchée par celui de Lydia. L'impact de la TV apparaît ici effrayant, alors que, comme l'écrit J.Maynard, il ne fait qu'annoncer la fascination de la télé-réalité et, un peu plus tard, d'Internet, sur les candidats à la célébrité.

  5. @ Anonyme : ravie que vous suiviez mes recommandations, et qu'en plus vous soyez d'accord avec moi ! effectivement le roman est très précurseur en terme d'impact négatif, voire néfaste de la télé sur les assoiffés de gloire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *