La Fille du Train – Paula Hawkins

4 coeurs

Après ma déception avec « Les réponses » d’Elizabeth Little, j’étais un peu méfiante vis-à-vis de « La Fille du Train », thriller paru chez le même éditeur, et qui lui aussi a bénéficié d’une belle couverture médiatique et d’adjectifs flatteurs.

Lors de ses allers-retours quotidiens entre son domicile et Londres, Rachel passe en train devant la maison d’un couple jeune et beau, qu’elle a surnommé Jason et Jess et qu’elle guette tous les jours, en imaginant la vie parfaite qu’ils doivent mener. Un Vendredi, elle aperçoit Jess en train d’embrasser un autre homme que son mari…quelques jours après, Rachel apprend dans la presse que la jeune femme, dont le vrai prénom est Megan, a disparu, et décide de se mêler de l’enquête…
Paula Hawkins
Il faut dire que Rachel est une jeune femme perturbée depuis que son mari Tom l’a quittée deux ans auparavant pour Anna avec qui il a depuis eu un bébé.  Cela augmente encore plus la peine de Rachel, que la stérilité a conduit à l’alcoolisme. Elle ne se remet pas de son divorce, d’autant que Tom vit maintenant avec Anna dans la maison qu’ils partageaient autrefois ensemble et devant laquelle Rachel passe tous les jours en train, puisqu’elle se situe à quelques mètres de celle de Jason et Jess/Megan…
Le récit s’articule entre trois narratrices, Rachel, Megan et Anna et navigue entre secrets, mensonges et faux-semblants. Rachel, qui était ivre dans le quartier de Megan la nuit de la disparition de la jeune femme et est couverte de contusions sans pour autant se rappeler ce qu’il s’est passé, est-elle aussi inoffensive qu’elle en a l’air? Megan est bien loin de la femme parfaite qu’imaginait Rachel…Quant à Anna, qui connait Megan puisqu’elles sont voisines et déteste Rachel qui lui pourrit la vie, est-elle uniquement une jeune mère épuisée par son bébé?
Autant le dire tout de suite, cette fois-ci je n’ai pas été déçue et j’ai beaucoup aimé ce thriller, que j’ai dévoré. J’ai trouvé très intéressant le point de départ du roman…chaque personne qui prend tous les jours les transports en commun, à la même heure, pour aller au travail voit régulièrement les mêmes têtes, des gens qui deviennent familiers de notre quotidien, et que d’une certaine façon on a l’impression de connaitre, repérant un changement de coiffure ou une mine plus fatiguée que d’habitude, alors qu’ils restent quand même des inconnus dont on ne sait rien. Paula Hawkins décrit très bien comment, pour quelqu’un qui n’a rien dans sa vie, ces parfaits inconnus peuvent devenir extrêmement importants, comme s’ils étaient des amis. L’auteur a construit un excellent personnage principal, tour à tour touchante, car on compatit à son malheur, et agaçante avec son attitude de looseuse pathétique qui harcèle son mari et sa nouvelle femme.
J’ai vraiment été accrochée par l’intrigue et « La Fille du Train » est un véritable page-turner, alors que la trame est somme toute assez classique…Mais le talent de l’auteur en fait un thriller original. Seul bémol, je me suis doutée de la fin quelques dizaines de pages avant, et j’ai trouvé que celle-ci n’était pas très bien ficelée, comme si tout d’un coup la plume échappait à Paula Hawkins et qu’elle n’arrivait plus vraiment à gérer les personnages. C’est dommage car du coup la fin n’est pas à la hauteur du reste du roman, qui lui est excellent et addictif.
« La Fille du Train » de Paula Hawkins est un thriller de très bonne qualité, que vient pondérer une fin un peu faiblarde. J’ai néanmoins passé un excellent moment en le lisant, en n’ayant pas envie de le lâcher jusqu’à ce que l’intrigue soit résolue.
Publié le 7 Mai 2015 aux Editions Sonatine, traduit par Corinne Daniellot, 378 pages.
Et c’est ma dernière contribution au Mois Anglais 2015 !

6 thoughts on “La Fille du Train – Paula Hawkins

  1. @Clara : tu n'as pas aimé sauf la fin? j'ai regardé sur ton blog, mais je n'ai pas vu ton billet…

    @Tant qu'il y aura des livres: il faut le lire dans les transports ^^

    @Anne: ils l'ont certainement, mais il doit être très convoité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *