Point sur la rentrée littéraire 2014 et Aperçu de la rentrée littéraire de Janvier 2015

Quand les titres de la rentrée littéraire 2014 ont été annoncés, je n’étais pas très convaincue et ne pensais pas être tentée par de nombreux romans.
Pourtant, alors que l’année civile s’achève, je me rends compte que j’ai déjà lu 25 livres de cette rentrée littéraire (j’entame mon 5e %) et j’en ai encore toute une tripotée dans ma PAL, voire dans ma LAL, sur lesquels je ne ferai pas l’impasse. Certains n’étaient pas prévus, mais lire un beau billet sur la blogsphère ou remarquer un passage à LGL ont suscité ma curiosité (« Le Puits » d’Ivan Repila, « Joseph » de Marie-Hélène Lafon…) , d’autres étaient prévus – des incontournables comme « Charlotte » de Foenkinos ou « Pas Pleurer » de Lydie Salvayre- pour lesquels je n’ai pas encore trouvé le temps (mais ça viendra!)
imageLecture en cours
Le violoniste - Mechtild Borrmann
oona et salinger
Des romans déjà lus de cette rentrée littéraire je retiens:
Joy Sorman
-Ma pépite française: « La peau de l’ours » de Joy Sorman,
-Ma pépite américaine: « Price » de Steve Tesich
-Le roman de sang et de fureur: « Le Fils » de Philip Meyer
-Un excellent thriller: « Le Violoniste » de Mechtild Borrmann
-D’énormes fous rires: « Les mots qu’on ne me dit pas » de Véronique Poulain
Marie-Hélène Lafon
-Un personne pudique et touchant, « Joseph » de Marie-Hélène Lafon
Joyce Maynard
-La découverte d’un auteur, Joyce Maynard, avec « L’homme de la montagne »
nelly-kaprielian_photo_de_jf_paga_c_grasset_2014
Nelly Kaprièlian
-L’ovni: « Le Puits » d’Ivan Repila
-Le roman mal-aimé qui m’a touché, « Le manteau de Greta Garbo » de Nelly Kaprièlian
Emmanuel Carrère
-Une déception: « Le Royaume » d’Emmanuel Carrère, qui était LE livre que j’attendais, que je voulais adorer, et qui m’a laissé une impression  mitigée.
-Le roman encensé et je ne comprends pas pourquoi : « Et rien d’autre » de James Salter
Que vais-je encore lire?
Je suis en plein « Retour à Little Wing » de Nickolas Butler
Dans la pile à côté de moi j’ai: « Folle de lui » (le nouveau Bridget Jones) d’Helen Fielding, « L’écrivain national » de Serge Joncour, « La femme qui dit non » de Gilles Martin-Chauffier, « Les Grands » de Sylvain Prudhomme, « Une enfance dans la gueule du loup » de Monique Levi-Strauss, « Les réputations » de Juan Gabriel Vasquez, « Viva » de Patrick Deville, « Le règne du vivant » d’Alice Ferney, « Dans les yeux des autres » de Geneviève Brisac, « Enon » de Paul Harding, « Cataract City » de Craig Davidson, « L’incolore » d’Haruki Murakami, « Trente-six chandelles » de Marie-Sabine Roger, « Bad Girl » de Nancy Huston, « Debout Payé » de Gauz, « Le Roman de Boddah » d’Héloïse Guay de Bellisen (Je n’avais pas entendu parler de ce roman avant de tomber par hasard dessus à la médiathèque, mais ça parle de Kurt Cobain, et j’adore Kurt Cobain, donc je me suis emparée du livre plus vite que mon ombre)
Bref, j’ai du pain sur la planche.
Et puis il y a ceux que je veux absolument lire: « Charlotte » de Foenkinos, « Ce n’est pas toi que j’attendais » de Fabrice Toulmé (BD), « Pas Pleurer » de Lydie Salvayre, « Dernier jour sur terre » de David Vann, « Hérétiques » de Leonardo Padura, « Le roi disait que j’étais diable » de Clara Dupont-Monod, « Mon année Salinger  » de Joanna Raskoff,
Bref je suis folle.
Et ceux auxquels je ne dirais pas non: « La fractale des raviolis » de Pierre Raufast, « Fonds perdus » de Thomas Pynchon, « Constellation » d’Adrien Bosc, « La vie amoureuse de Nathaniel P. » d’Adelle Waldman, « Orphelins de Dieu » de Marc Biancarelli, « Meursault, contre-enquête » de Kamel Daoud, « L’amour et les forêts » d’Eric Reinhardt, « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier » de Patrick Modiano, « Dans le jardin de l’ogre » de Leila Slimani, « Nous sommes l’eau » de Wally Lamb…

 

Tout ça alors que les livres de 2015 commencent à être annoncés!

J’ai déjà repéré:

-chez Gallimard: « Victor et Macha » d’Alona Kimhi

 

Vernon Subutex, 1-chez Grasset : « Vernon Subutex » de Virginie Despentes, « Thomas et son ombre » de Thomas Stern, « Une vie après l’autre » de Kate Atkinson
-chez Flammarion: « Petite agitée » de Manon Manoeuvre
-chez Métailié: « Les nuits de Reykjavik » d’Arnaldur Indridason

Bref, le burn-out littéraire me guette.

18 thoughts on “Point sur la rentrée littéraire 2014 et Aperçu de la rentrée littéraire de Janvier 2015

  1. Je n'ai encore rien repéré dans la rentrée littéraire si ce n'est le dernier Jussi Adler Olsen 'en cours de lecture). Mais j'ai reçu deux romans de la rentrée, dont un non demandé, estampillé poétique et érotique et ça, ça me fait peur.

  2. Je n'ai vraiment pas lu grand chose de cette rentrée (peut-être 5 romans maximum), et je n'y ai pas trouvé de pépite. Mais je devrais lire "Charlotte" cette semaine (enfin!).

  3. Je suis assez rarement les rentrées, je lis toujours quelques titres, mais rares sont les fois où j'ai atteint ne serait que le 1% !! Tu as une belle moisson devant toi! J'attends ton avis sur le Butler, pour voir si tu es plutôt du côté de ceux qui se sont ennuyés ou pas

  4. Je te rejoins totalement sur Price ey Le fils J'ai trouvé que c'était unttrès bon cru cette rentrée, avec encore beaucoup de titres sur ma LAL. Du coup je ne me suis pas encore penchée sur la rentrée de janvier. On verra ça en temps voulu !

  5. Rien vu ici sur le Défilé des vanités, de Cécile Sepulchre, qui fait pas mal de bruit dans le milieu de la mode ? Il parait que c'est une peinture saisissante de cet univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *