Petit inventaire de la rentrée littéraire de Janvier 2016 avant d’attaquer celle de Janvier 2017

book-lover

Cette fin d’année a passé vraiment très vite, et même si j’ai l’impression que la rentrée littéraire de Septembre a eu lieu la semaine dernière, nous sommes à quelques jours de voir débouler dans les librairies des centaines de livres pour la rentrée de Janvier 2017…

Pour ce dernier billet de 2016, il est donc temps de faire un petit bilan de la rentrée de Janvier 2016 avant de passer à celle de l’année suivante!

Mon bilan de la rentrée littéraire de Janvier 2016

J’ai lu 36 romans sortis dans le cadre de la rentrée de Janvier, répertoriés dans le challenge organisé par Laure de MicMélo. (cliquez sur les couvertures pour accéder aux billets complets)

Mes coups de cœur :

J’ai eu vraiment de très belles lectures – notamment le tome 2 de « L’Amie Prodigieuse » (« Le Nouveau Nom ») à découvrir d’urgence si ce n’est pas déjà fait ! Le dernier Philippe Claudel, « L’arbre des Toraja », m’a également séduite, une belle réflexion sur l’amour et la mort. Et j’ai eu une excellente surprise avec « Tout ce qu’on ne s’est jamais dit » de Céleste Ng, un roman familial et psychologique extrêmement bien maîtrisé.

toraja nouveau-nom couverture-roman-celeste-ng-tout-jamais-dit

Mes excellentes lectures :

Une grande fresque sur la lutte pour les droits civiques, le tome 3 de la série policière Cormoran Strike écrit par Robert Galbraith alias JK Rowling (alors que le tome 2 m’avait un peu déçue), une belle surprise avec le dernier Olivier Adam -pourtant un auteur que je n’appréciais pas tant que ça auparavant -, mais aussi un genre de livre que je ne lis habituellement pas, le récit de la perte d’un enfant et d’un deuil, « Nuit de Septembre » d’Angélique Villeneuve.

magic-time renverse nuit septembre carrière

Mes très bonnes lectures :

De beaux premiers romans (« Souviens-toi de moi comme ça » ou « Le grand marin »), un livre sur un sujet rare en littérature : la déportation des homosexuels (« Je suis en vie et tu ne m’entends pas »), la découverte d’une auteure très talentueuse, Sandrine Collette,  le grand retour d’Edouard Louis, LE roman OVNI qui traite un sujet grave de manière poétique (« En attendant Bojangles »), un roman plein de faux-semblant (« Celle que vous croyez »), une belle biographique (« Etre ici est une splendeur ») et trois Gallmeister vraiment surprenants.

corrosion landfall Whitmer - Cry father je suis en vie

celle-que-vous-croyez violence bojangles poussiere

souviens grand marin splendeur

Mes lectures à potentiel :

Je retiens « La vocation » de Sophie Fontanel, un livre un peu bancal mais attachant sur l’univers de la mode et l’ascendance arménienne de l’auteure, la demi-déception de « Veronica » de Nelly Kapriélian après mon coup de cœur du « Manteau de Greta Garbo », mes avis mitigés sur le dernier Ron Rash,  le dernier Arnaldur  et le retour de Martin Winckler -trois auteurs que j’aime pourtant beaucoup – ma découverte d’une auteure prometteuse, Marianne Rubinstein,  une jolie biographie d’Audrey Hepburn (« Un instant de grâce ») et deux romans dont j’attendais beaucoup et qui n’ont pas totalement réussi à me convaincre, « Invisible sous la lumière » et « Le livre d’Aron ».

invisible livre aron abraham fils Un instant de grâce

Lagon-Noir-Le-HD-300x460 Tamassee rubinstein fontanel

vero dame zagreb lorca

Mes déceptions :

J’ai essayé un roman grec suranné, j’ai eu un premier rendez-vous manqué avec Louise Erdrich, j’ai été déçue par trois auteurs dont j’avais pourtant apprécié les précédents romans, Joseph O’Connor, Jean-Philippe Blondel et Jake Hinkson. Quant à Maestra, thriller érotique dont on a beaucoup parlé, c’est surtout le côté thriller qui est raté, le côté érotique est quant à lui très maîtrisé. Finalement, le livre le plus réussi de cette catégorie.

psychiko-hd O CONNOR - Maintenant ou jamais.indd piquenique

mariages maestra homme posthume

Mon flop :

Je ne pense pas avoir la dent dure, mais quel roman bavard et ennuyeux…

Norman

Passons maintenant aux repérages de la rentrée de Janvier 2017 ! 

Vous vous en doutez, je vais me précipiter sur le tome 3 de « L’Amie Prodigieuse », « Celle qui fuit et celle qui reste », d’autant plus que l’on me murmure à l’oreille que ce serait le meilleur de la tétralogie !

celle-qui-fuit

J’attends également avec impatience le nouvel Arnaldur Indridason, « Dans l’ombre », même si ce n’est pas une enquête d’Erlendur, mais un roman qui se passe en 1941…J’ai été un peu déçue par les derniers livres du romancier islandais et j’espère vraiment dévorer celui-ci ! Je suis également curieuse de découvrir le nouveau roman de Thierry Hesse, dont j’avais adoré « Démon » (mais « L’inconscience » m’était tombé des mains…).

roman-impossible dans-lombre-hd-1-300x460

J’ai déjà reçu dans ma boite aux lettres quelques petites surprises :

jeux-miroir dans-la-foret animaux catherine-paysan

J’ai également repéré les ouvrages suivants…

vie-de-ma-voisine cet-ete-la don-empoisonne lucia-berlin

 

Et vous, quels livres retenez-vous de la rentrée de Janvier 2016? Et quels sont ceux que vous avez repérés dans celle de Janvier 2017?

33 commentaires sur “Petit inventaire de la rentrée littéraire de Janvier 2016 avant d’attaquer celle de Janvier 2017

    1. dixit Coralie qui les a tous lus en anglais 🙂
      Je pense que Jeux de Miroirs est un bon thriller bien accrocheur, je vais lire le Gallmeister d’abord et celui-ci viendra juste après !

  1. je vois que nous partageons deux gros coups de cœur : Elene Ferrante et Cecile Ng. Et comme toi, je lorgne déjà du côté du tome 3 de l’Amie prodigieuse et quand on voit comment le tome 2 se finit, je suis très fébrile ! 🙂 En termes de rentrée littéraire, je ne vois que ceux-là qui mont marquée, avec mention spéciale pour Magic time aussi.

  2. Belles lectures. J’ai adoré le roman de Celeste Ng et La renverse, j’ai beaucoup aimé L’amie prodigieuse 2. L’arbre du pays Toraja et La nuit de septembre sont dans ma PAL ainsi que L’amie prodigieuse 3 que je lirai en polonais

    1. peut-être que le tome 4 est déjà également disponible en polonais? Les traductions françaises sont en retard par rapport à d’autres langues, la traduction en anglais est sortie il y a 2 ans environ

  3. Je n’ai lu dans ta liste que le Ng et le Bourdeaut. Histoire de la violence m’est tombé des mains au bout d’une trentaine de pages (j’avais pourtant aimé le 1er roman d’Edouard Louis), tant j’ai trouvé le style caricatural.
    Aucun projet de mon côté sur la rentrée de janvier 2017, je me penche rarement sur les dernières parutions (quoique j’ai finalement acheté 3, 4 titres de la rentrée de septembre…), et ma PAL a pris un coup de massue ce mois de décembre, malgré mes bonnes résolutions…
    Je vais essayer de me contenter de l’amoncellement de titres qui m’attend sur mes étagères !
    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année.

  4. Je partage ton avis sur Céleste Ng, Claudel, Ferrante, Villeneuve, Adam, Laurens, Louis, Bourdeaut, Collette, Poulain, Darrieusecq qui font partie des titres que j’ai beaucoup aimés cette année.
    Et OUF je n’ai lu aucune de tes déceptions et flops, ils ne sont même pas dans ma Pal, pas besoin de les en sortir!

  5. peu de points communs (tu sais que l’amie chez moi n’est pas prodigieuse..) mais par contre des repérages identiques et tu as eu de la chance dans ta boîte aux lettres (les animaux), mon repérage sera en ligne lundi si tout va bien (j’ai encore tellement de billets à rédiger, je fatigue…)

    ton bilan est cependant très intéressant, j’ai peut-être lu trop vite mais Molly Prentiss ne faisait pas partie de la RL ?

  6. C’est drôle, moi j’ai beaucoup aimé le Fottorino, autant que le Camille Laurens… Et pour janvier j’ai surtout noté que Le nouveau nom sort en poche.. Je crois que je vais un peu lever le pied sur les nouveautés.

    1. oui je me me souviens bien de ton billet positif sur le Fottorino (et aussi sur « Ada », auquel je n’ai pas accroché).
      Vivement que tu lises « Le nouveau nom » !

  7. Un bilan riche et éclectique, à ton image! J’aime toujours autant venir te lire.
    Quatre repérages en commun pour la rentrée, dont celui, très intriguant (malgré sa couverture moche moche moche) de Lucia Berlin.
    Une belle et bonne année 2017, ma chère!

    1. la couverture du Lucia Berlin ne m’a pas choquée, mais oui ce livre semble très intriguant !
      Je te souhaite également une très belle année 2017 Marie-Claude, bisous!

  8. Je ne me suis pas penchée sur la rentrée de janvier, j’ai encore tellement de livres à lire avant! Et quelques pavés en plus!

    Une chose est sure, je vais sortir cette amie prodigieuse et je sens que ça va me plaire! Et peut-être tenter cet Olivier Adam! J’ai été une grande fan mais il m’a un peu déçu avec Les Lisières.

    Belle et heureuse année à toi !

    1. Je me dis la même chose chaque année, mais je ne peux m’empêcher de lorgner sur les nouveautés !
      oh oui, lis l’Amie Prodigieuse !!
      Merci pour tes voeux et très belle année 2017 à toi !

  9. Beau bilan ! et quelques livres en commun avec toi, y compris dans ceux de la rentrée 2017 ! J’attends impatiemment le dernier d’Indridason et le tome 3 est déjà arrivé chez les libraires ! Meilleurs voeux pour 2017 ;o)

  10. J’avais eu un réel coup de coeur l’hiver dernier pour « Celle que vous croyez » de Camille Laurens. J’avais beaucoup aimé En attendant Bojangles également, ou Envoyée Spéciale de Jean Echenoz sorti à la même période chez les éditions de Minuit.

    Pour cette année, j’avoue avoir repéré Les Années Solex d’Emmanuelle de Buysson chez Héloïse d’Ormesson ou Dans la forêt lointaine, un premier roman qui sort chez Kero. Quel est le livre avec la couverture rouge et l’étiquette comme dans un pull ? Je ne l’ai vu nulle part et je n’arrive pas à voir le titre ou l’auteur sur la couverture ?

    1. Je n’ai jamais lu Jean Echenoz, je note donc ce titre que tu recommandes!
      Le livre rouge, c’est « Manuel à l’usage des femmes de ménage » de Lucia Berlin, chez Grasset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *